Qui est Hugo Travers, le youtubeur qui interrogera Emmanuel Macron ce vendredi ?

Hugo Travers répondra aux questions de chef de l'Etat ce vendredi sur sa chaîne Youtube. Hugo Travers répondra aux questions de chef de l'Etat ce vendredi sur sa chaîne Youtube. [©Capture Youtube]

Pour tenter de convaincre les jeunes électeurs d'aller voter aux élections européennes qui auront lieu dimanche, le chef de l’Etat répondra en direct ce vendredi, aux questions du youtubeur Hugo Travers.

Prévue pour durer au moins 45 minutes, l’interview sera diffusée sur la chaîne Youtube HugoDécrypte et sur la page Facebook du youtubeur à partir de 18h15. Hugo Travers a promis qu’il relaierait en direct les questions posées par les internautes sur l’Europe.

Près de 350 000 abonnés

Spécialistes beauté, jeux vidéo, musique, histoire … Ce n’est pas les youtubers qui manquent sur la toile. Mais l’un d’entre eux sort du lot dans le domaine politique : Hugo Travers.

Le jeune homme de 22 ans avait déjà interviewé des personnalités politiques pendant la campagne présidentielle de 2017. Plus récemment, il a interrogé Marine Le Pen lors d'une séquence de l'«Emission politique» sur France 2, et a déjà reçu sur sa chaîne la tête de la liste «Renaissance» Nathalie Loiseau.

Avec sa page Youtube comptant près de 350.000 abonnés, il s’était aussi fait connaître à l’époque par ses vidéos pédagogiques. En vulgarisant les enjeux politiques au niveau national et international, il permet aux jeunes de rester informés en décryptant notamment les différents programmes.

Combattre l'abstention des jeunes

Alors que trois jeunes Français sur quatre s’abstiennent, «Le président veut entendre les jeunes, et aussi leur dire d’aller voter, parce qu’ils ne doivent pas laisser les autres décider à leur place», a expliqué à l’AFP l’entourage du chef de l’Etat.

En France, l’abstention a atteint «74% des 18-24 ans et 72% des 25-34 ans aux dernières européennes», confirme Frédéric Dabi, directeur adjoint de l’Institut français d’opinion publique (Ifop). Un chiffre stable par rapport à 2009.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles