General Electric confirme envisager la suppression de plus de 1.000 postes en France

General Electric a annoncé mardi un plan social portant sur la suppression de 1.050 emplois dont 800 dans la branche turbines à gaz et 250 au sein des «services supports», sur des sites du Territoire de Belfort, ont annoncé des élus locaux dans un communiqué.

«C'est plus de la moitié des salariés de l'activité gaz (...) qui vont perdre leur emploi avec cette annonce», soulignent les élus parmi lesquels figurent le maire (LR) de Belfort Damien Meslot.

À suivre aussi

Société Retraites : Jean-Paul Delevoye préconise un «âge d'équilibre» à 64 ans avec décote/surcote
Social Réforme des retraites : ce que l'on sait du rapport Delevoye présenté ce jeudi
Social Comprendre et savoir expliquer la réforme de l'assurance chômage en 250 mots

Ailleurs sur le web

Derniers articles