Violences dans un magasin de Booba : Rohff condamné en appel à cinq ans de prison

Le rappeur a été écroué après l'énoncé du verdict. [Lionel BONAVENTURE / AFP]

Le rappeur Rohff a été condamné en appel à cinq ans de prison pour les violences commises dans une boutique parisienne de son rival, le rappeur Booba, en avril 2014.

Rohff a été écroué après l'énoncé du verdict. 

En première instance, en octobre 2017, il avait été condamné à la même peine mais n'avait pas été placé en détention. 

En avril 2014, en plein clash avec Booba, le rappeur du Val-de-Marne avait fait irruption dans un magasin de vêtements de la marque de son rival. Avec une dizaine d'amis, il avait saccagé la boutique et passé à tabac l'un des vendeurs, qui avait sombré dans le coma pendant quelques heures. Un autre salarié avait été blessé après avoir reçu une caisse enregistreuse sur le corps. La scène avait été filmée par les caméras de vidéosurveillance du magasin. 

Rohff s'était ensuite rendu à la police. Placé en détention provisoire, il avait été rapidement libéré après le paiement de la caution par le footballeur Samuel Eto'o. 

Figure emblématique du rap français, on doit notamment à Rohff les tubes «Qui est l'exemple ?», «La puissance», «94» ou encore «Le son qui tue». 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles