Carole Ghosn demande à Donald Trump d’aider son mari

Carlos et Carole Ghosn, le 26 mai 2017 à Cannes.[LOIC VENANCE / AFP]

L’épouse de Carlos Ghosn, Carole, a profité d’un entretien à la BBC pour en appeler directement à Donald Trump, afin de faire pression sur le premier ministre japonais. Elle souhaite s’assurer d’un «procès équitable» pour son mari.

Empêtré dans un scandale de dissimulation de revenus et d’abus de confiance aggravé (dont du détournement présumé de fonds) l’ancien dirigeant de Renault-Nissan peut en tout cas compter sur sa femme, pour tenter d’assurer ses arrières.

Celle-ci a en effet demandé au dirigeant américain de lui venir en aide, en profitant du G20, qui aura lieu au Japon (Osaka) les 28 et 29 juin, pour s’entretenir à ce sujet avec le premier ministre japonais, Shinzo Abe. Dans une interview donnée à la BBC, elle déclaré : «j’aimerais que le président Trump parle au premier ministre Abe d’un procès dans des conditions équitables, et de me laisser parler à mon mari, mais aussi de respecter sa présomption d’innocence tant qu’il n’a pas été reconnu coupable».

une «conspiration» contre son mari

Carole Ghosn, qui a la double nationalité américaine et libanaise, avait déjà lancé un appel à Emmanuel Macron, en avril dernier, pour qu’il fasse sortir son mari de prison (à l’époque, il avait passé 111 jours en prison).

L’ancien PDG de l’alliance Renault-Nissan a depuis été libéré sous caution, le 25 avril. Il doit cependant se plier à de nombreuses restrictions, comme l’interdiction de quitter le Japon ou l’impossibilité de parler avec sa femme. Celle-ci a par ailleurs dénoncé une «conspiration» contre son mari, visant à «se débarrasser de lui, car ils ne voulaient pas de la fusion» entre les deux constructeurs automobiles.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles