«On a certainement minimisé» l'affaire Benalla, reconnait Brigitte Macron

Invitée de l'émission de Marc-Olivier Fogiel sur RTL, Brigitte Macron s'est confiée sur ses deux ans passés à l'Elysés, en particulier sur l'affaire Benalla.

«Personnellement, j'ai été étonnée de l'ampleur qu'elle a prise», se rapelle la première dame ajoutant qu'elle avait «très peu affaire» à l'ex-chargé de mission de l'Elysée.

Tel un mea culpa, l'épouse du président de la République a reconnu dans cet entretien d'une heure la faiblesse de la stratégie de communication de l'Elysée. «Peut-être aurait-il fallu dire tout de suite 'il y a un problème'. Mais ce n'est pas si facile parce que c'est de l'humain. Les gens qui travaillent avec nous, du jour au lendemain vous pouvez pas leur dire 'bah non, vous travaillez pas avec nous». 

L'hôpital «une priorité absolue» du président

Interrogé sur la présidence de son mari, la première dame fait preuve d'un soutien sans faille «Je serais malheureuse si je le voyais baisser les bras, mais pas un instant, je ne l'ai vu dans une situation difficile. Il travaille, il travaille sans arrêt. Il se pose des questions, il répond à ces questions, il trouve des solutions», affirme-t-elle.

Et à savoir si le président de la République a déjà commis des erreurs, elle répond que «tout le monde en fait». «C'est profondément humain et heureusement qu'on fait des erreurs. Il n'est qu'un homme. On n'a pas des réponses immédiates à tout et je pense que le temps lui rendra hommage».

«Fière de notre hôpital et de notre système de santé», celle qui a succédé à Bernadette Chirac à la tête de la Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France a également tenu à «saluer le travail des urgences». Un service public qu'il faut sauver selon elle alors que le mouvement de grève, partie de Paris il y a trois mois touche à présent 130 établissements dans tout l'Hexagone. «Je peux leur garantir que c'est au coeur des préoccupations du président. On sait à quel point ils sont essentiels», a conclu la première dame.

À suivre aussi

Journées du patrimoine : le palais de l’lysée toujours aussi prisé
culture Journées du patrimoine : le palais de l’Élysée toujours aussi prisé
patrimoine Déjà plus de place pour visiter l'Elysée lors des journées du patrimoine
Sondage de l’Élysée : un procès pour 6 ex-collaborateurs de Nicolas Sarkozy
Justice Sondages de l’Élysée : un procès pour 6 ex-collaborateurs de Nicolas Sarkozy

Ailleurs sur le web

Derniers articles