Bac 2019 : le sujet d'Histoire-Géographie jugé beaucoup trop difficile par les élèves de terminales ES

L'examen du Baccalauréat a début, lundi 17 juin, partout en France (Illustration)[FREDERICK FLORIN / AFP]

Les élèves de la filière économique et sociale (ES) sont-ils désavantagés ? C’est en tout cas ce dont se plaignent de nombreux candidats au baccalauréat 2019. Après des plaintes exprimées à la suite de l’épreuve anticipée de Français lundi, le lendemain, c’est l’épreuve d’Histoire-Géo qui a désarçonné plus d’un lycéen.

Le sujet de géographie qui leur a été soumis n’était vraiment pas attendu. Si bien que certains n'ont pas hésité à le qualifier d'«hors-programme» sur les réseaux sociaux.

En effet, au lieu d’avoir une carte à remplir et légendée, proposée habituellement pour l’épreuve de géographie, les élèves ont dû effectuer «une étude critique de documents». Après l'épreuve en question, des lycéens ont partagé, non sans humour, le désespoir et la colère qui les ont traversés après avoir retourné la feuille des sujets, ce mardi. 

Le sujet était le suivant : «Les opérations de maintien de la paix dans le monde, reflet de l’organisation géopolitique du monde» ? Pour rappel, cette épreuve est commune aux filières Littéraire et Economique et Sociale. A la différence près qu’elle compte en coefficient 4 pour les L et en coefficient 5 pour les ES.

Les scientifiques, de leur côté, ont eu une carte de la Chine à remplir et légender, un sujet bien plus facile que celui réservé aux autres filières générales, selon de nombreux internautes.

Certains candidats de la filière S vont même jusqu’à soupçonner qu’on leur réserve, à eux aussi, une mauvaise surprise pour leurs épreuves scientifiques à venir tant les sujets d’Histoire-géographie leur sont apparus accessibles par rapport à ceux des autres filières générales. C'est le cas de cet élève qui prédit une «douille» dans un tweet publié ce mardi. 

Alors qu'une pétition en ligne avait été lancée pour demander aux correcteurs de l'épreuve anticipée de Français des ES de se montrer cléments, un nouvel appel du genre est apparu sur la toile pour l'Histoire-géo, à l'initiative, cette fois-ci, d'une élève de terminale L. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles