Attentats du 13-Novembre : des détails sur le procès dévoilés

Le procès devrait réunir 1.700 parties civiles, 350 avocats, une foule de journalistes français et du monde entier ainsi que des familles de victimes et des survivants[AFP]

Des détails ont été donnés sur le procès très attendu des attentats de Saint-Denis et de Paris qui ont frappé la France le 13 novembre 2015.

Cette audience exceptionnelle, tant par la portée émotionnelle des événements qui ont faits 130 morts que par le nombre de parties prenantes, aura lieu à l'horizon 2021, rapporte France Inter. Elle devrait réunir des milliers de personnes : 1.700 parties civiles, 350 avocats, une foule de journalistes français et du monde entier ainsi que des familles de victimes ou des survivants. De quoi nécessiter une organisation de grande ampleur dont se charge un comité de pilotage dédié depuis plus d'un an.

Dans le box des accusés, se trouvera Salah Abdeslam, le seul membre vivant des commandos terroristes ayant attaqué la capitale et le Stade de France le 13 novembre 2015 mais aussi Mohamed Abrini, appelé l'homme au chapeau, un des porteurs des bombes de l'attentat survenu à Bruxelles, le 22 mars 2016. 

Une salle spécialement construite

Si le procès aura lieu dans l'ancien palais de justice, situé sur l'île de la Cité, à Paris - ce lieu a été préféré par le comité à la fois pour sa solennité et pour répondre à des critères d'ordre sécuritaire - une structure devra être spécialement construite pour l'occasion, ajoute France Inter. En effet, aucune salle du palais de justice n'est assez grande pour accueillir un tel procès.

La nouvelle structure accueillera également le procès de l'attentat de Nice survenu sur la promenade des Anglais, le 14 juillet 2016.

Une autre salle sera ainsi conçue dans la salle des pas perdus du palais. Elle aura une capacité de 600 personnes. Si bien que les personnes venues assister au procès qui ne trouveront pas de place à l'intérieur pourront assister à sa retransmission depuis d'autres pièces dédiées. 

L'audience pourrait durer jusqu'à six mois, selon France Inter. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles