Canicule : 80 départements en vigilance orange, un record

Avec un record de 80 départements en vigilance orange, cette deuxième vague de chaleur intense en moins d'un mois n'épargnera qu'une toute petite partie du territoire. Avec un record de 80 départements en vigilance orange, cette deuxième vague de chaleur intense en moins d'un mois n'épargnera qu'une toute petite partie du territoire.[Henning Bagger / Ritzau Scanpix / AFP]

La canicule continue à s'étendre sur la France où le mercure va flirter avec les 40°C sur une grande partie du territoire avant de grimper encore un peu plus ce jeudi, une chaleur synonyme de danger même pour les gens en bonne santé.

Après une journée de mardi qui a vu plusieurs villes comme Brive (42,1°C), Bordeaux (41,2°C), Châteauroux (40,8°C) ou Rennes (40,1°C) battre leur record absolu de chaleur, Météo France prévoit des températures «du même ordre» mercredi, avec des valeurs souvent entre 36 et 42°C. Avec un record de 80 départements en vigilance orange, cette deuxième vague de chaleur intense en moins d'un mois n'épargnera qu'une toute petite partie du territoire, à la pointe de Bretagne et en Méditerranée. 

La canicule arrive au moment où 73 départements sont déjà concernés par des restrictions d'eau. Elle «va accentuer l'assèchement des sols superficiels dans les jours à venir», avertit Météo-France, alors que de nombreuses régions connaissent déjà un «déficit de pluviométrie marqué» depuis un an.

«Il faudra attendre vendredi pour que les températures commencent à fléchir par la façade Atlantique», a prévenu Météo France.

Fin juin, la canicule exceptionnelle par sa précocité et son intensité avait fait suffoquer une grande partie du pays pendant plusieurs jours. Les 46°C ont été atteints pour la première fois en France. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles