Haut-Rhin : un homme tue sa femme parce qu’elle voulait le quitter, 82e féminicide de l'année

La victime est morte étranglée par son mari.[ GUILLAUME SOUVANT / POOL / AFP]

Ce lundi 29 juillet au soir, un homme âgé de 54 ans a été arrêté par les gendarmes après avoir étranglé son épouse au sein du domicile familial à Morschwiller-le-Bas dans le Haut-Rhin. Le refus d'accepter la séparation serait à l’origine de son geste.

L'épouse, âgée de 35 ans et mère d’un enfant de 4 ans et demi, venait de lui annoncer son désir de le quitter, selon une source proche de l’enquête. Ne supportant pas la séparation, l’homme serait entré dans une colère noire. Alors que l’enfant dormait, une violente dispute aurait éclaté durant laquelle l'homme a étranglé son épouse.

Après avoir mortellement blessé sa femme, il a lui-même contacté les gendarmes en demandant de l’aide. L’homme était prostré à leur arrivée.

Ces derniers ont effectué les premiers soins à la victime, avant que les secours n’interviennent. Malheureusement, la femme n’a pas pu être ranimée.

L’individu placé en garde à vue depuis lundi à Mulhouse sera déféré, puis présenté à un juge ce mercredi 31 juillet.

Cette tragédie représente le 82e féminicide de l’année selon un recensement effectué par le collectif «Féminicides par compagnon ou ex». D’après l’étude nationale sur les morts violentes au sein du couple, le refus de la séparation représente le second mobile le plus fréquent pour les hommes auteurs de ces meurtres.

En 2018, 121 femmes ont été tuées lors de violences conjugales. 

Le gouvernement a annoncé un «Grenelle des violences conjugales» en septembre afin d'enrayer le phénomène. La ministre de la Justice Nicole Belloubet a demandé une mission d'inspection pour revenir sur les éventuelles défaillances de l'Etat dans les dossiers classés depuis 2015.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles