Après le jet privé, Anne Hidalgo a fait un tour d'hélicoptère en allant voir le Tour de France

Une fois arrivée à l’aéroport de Chambéry, la maire de Paris a pris, avec d’autres invités, un hélicoptère pour rejoindre le parcours du Tour de France. Une fois arrivée à l’aéroport de Chambéry, la maire de Paris a pris, avec d’autres invités, un hélicoptère pour rejoindre le parcours du Tour de France. [Lionel BONAVENTURE / AFP]

Après avoir révélé la semaine dernière qu’Anne Hidalgo avait rejoint la 19e étape de la course cycliste en Falcon, le Canard enchaîné a rapporté, ce mercredi 7 août, que l’élue socialiste a poursuivi sa visite en hélicoptère à sa descente de l’avion.

«Une fois arrivée à l’aéroport de Chambéry, la maire de Paris a pris, avec d’autres invités, un hélicoptère pour rejoindre le parcours de la Grande Boucle, distant de 82 kilomètres (par la route)», a affirmé le journal, précisant que l’appareil, un Écureuil AS-355N, «consomme au minimum 160 litres de kérosène par heure. Soit l’équivalent de l’essence brûlée pour 2200 kilomètres en voiture». Une information gênante pour l'image de la maire de Paris, très attentive au respect de l'écologie.

La mairie de Paris explique qu'Anne Hidalgo faisait partie d’une délégation de plusieurs personnalités et que ces engins auraient de toute façon décollé sans elle.

«C’est le parcours organisé par le Tour de France pour tous les invités, dont Anne Hidalgo. La Ville de Paris n’a pas déboursé 1 euro», a justifié son entourage, cité par L’Obs.

De plus, alors que l’Agence française de Lutte contre le Dopage avait démenti l’information selon laquelle l’avion acheminait du matériel antidopage, l’entourage de la maire de Paris assure que c’est ce que l’organisateur du Tour - la société Amaury Sport organisation (ASO)- avait pourtant affirmé dans son invitation. «Nous nous sommes basés sur l’information que nous avait donnée ASO. Nous n’aurions jamais accepté d’emprunter ce vol si on ne nous avait pas dit qu’il servait au contrôle antidopage.»

À suivre aussi

Mouvement social Liban : le coup de pied devenu viral d'une manifestante dans l'entrejambe d'un garde ministériel
Polémique «Retour vers le futur 2» : Netflix accusé d'avoir censuré un passage érotique
littérature Une réédition en France de «Mein Kampf» en 2020

Ailleurs sur le web

Derniers articles