Coût de la vie étudiante : mieux vaut étudier à Limoges qu'à Paris

A Limoges, les étudiants dépensent environ 540 euros de moins que leurs homologues parisiens. [MARC WATTRELOT / AFP]

A quelques jours de la rentrée, une étude de l’Unef sur le coût de la vie étudiante révèle le classement des villes françaises les plus chères où étudier.

Sans surprise, ce sont dans des communes de région parisienne où il faut le plus sortir le porte-monnaie, puisqu'elles occupent les neuf premières places parmi les 42 plus grosses villes universitaires analysées.

Pour réaliser ce classement, le syndicat étudiant a pris en compte les dépenses partagés par tous les étudiants de France métropolitaine (frais d’inscription, mutuelle, factures d’électricité, assurance, frais de restauration, habillement), cumulé avec le prix du logement et des transports.

A Paris, un étudiant doit ainsi compter environ 1.290 euros en moyenne par mois pour subvenir à ses besoins. Viennent ensuite Nanterre (1.140 euros) et Créteil (1.084 euros). Guyancourt, Champs-sur-Marne, Saint-Denis, Cergy, Orsay et Evry complètent le palmarès.

Des communes de banlieue parisienne sont donc plus couteuses que des grandes villes. Champs-sur-Marne (1.050 euros), Cergy (1.020 euros) ou Evry (1.017 euros) devancent en effet Nice (1.002 euros), Bordeaux (962 euros), Lyon (962 euros) ou Aix-en-Provence (946 euros).

A contrario, c’est plutôt au Mans (762 euros), à Poitiers (759 euros) et enfin à Limoges (749 euros) que les étudiants peuvent alléger la note. Dans la cité limousine, les étudiants dépensent environ 540 euros de moins que leurs homologues parisiens. 

Loyer et transport en tête des postes de dépenses

Poste de dépense le plus lourd pour les étudiants, le loyer représente en moyenne 453 euros de budget par mois. Une fois de plus, c’est dans la capitale qu’il est le plus onéreux, puisque se loger y coûte 873 euros par mois.

Hors de l'Ile-de-France, c’est Nice (590 euros) que l’on retrouve en tête. A l'opposé Le Mans (340 euros) fait figure de ville universitaire où le loyer est le moins cher de l’Hexagone. C'est à peine plus cher à Limoges (341 euros).

Pour ce qui est des transports, le champion est à nouveau Limoges. Pour un tarif étudiant, les usagers du réseau de transport limousin doivent débourser 90 euros par an. Il est également peu onéreux à Aix-en-Provence (100 euros) et Toulouse (102 euros).

Si Paris et l’ensemble des villes dépendants du réseau de transport francilien trustent à nouveau le haut du classement, c’est ensuite à Rennes (336 euros) Lyon (320 euros) et Dijon (315 euros) que l’on trouve l’abonnement annuel le plus coûteux.

À suivre aussi

Tourisme Vacances de la Toussaint : 1 Français sur 5 compte partir
Déco Collection Sarah Lavoine pour Bonton : «Une harmonie pop intemporelle»
consommation Le Whisky en capsule loin de faire l'unanimité sur les réseaux sociaux

Ailleurs sur le web

Derniers articles