Paris : qui est concerné par la gratuité dans les transports en commun ?

A la rentrée, les enfants de moins de 11 ans pourront circuler gratuitement dans les transports parisiens. Depuis la rentrée, les enfants de moins de 11 ans peuvent circuler gratuitement dans les transports parisiens.[© ALAIN JOCARD / AFP]

Annoncée au début de l'année 2019, une partie de la gratuité dans les transports en commun parisiens est rentrée en vigueur mardi 3 septembre. Mais qui est vraiment concerné par cette mesure ?

Après avoir décidé la gratuité des transports en commun pour les seniors les plus pauvres, Anne Hidalgo a ensuite annoncé la gratuité pour les plus jeunes, notamment les 4 à 11 ans, qui peuventt être remboursés depuis mardi 3 septembre. Pour cela, ces derniers (ou leurs parents) doivent en faire la demande à la mairie sur l'onglet dédié du site de la municipalité Paris.fr.

Qui sont exactement les Parisiens qui peuvent bénéficier de cette mesure ?

LES ENFANTS DE MOINS DE 11 ANS

Anne Hidalgo, la maire de Paris, a annoncé une nouvelle offre de transports gratuite à destination des petits Parisiens, de 4 à 11 ans, et ce, dès le 3 septembre 2019. Sachant que les enfants de mois 3 ans sont déjà dispensés de disposer d'un ticket.

«J'ai pris la décision de procéder à un véritable "big bang" de la tarification des transports dans le Grand Paris», avait ainsi présenté l'élue en janvier, qui avait – par ce biais – renoncé à la gratuité des transports pour tous dans Paris.

Pour autant, certains critères doivent être respectés : les enfants doivent en effet être domiciliés à Paris, être scolarisés en maternelle ou en primaire dans la capitale et faire la demande d'abonnement Imagine R scolaire auprès d'Ile-de-France Mobilités.

50 % POUR LES COLLÉGIENS & LES LYCÉENS

De plus, la municipalité a annoncé qu'elle prendrait en charge la moitié du prix de la carte Imagine R' pour les collégiens et lycéens parisiens, dès le 3 septembre 2019 également. Soit une économie annuelle de 175 euros par enfant.

Pour bénéficier de cette offre, il faut être domicilié à Paris intramuros. Ce qui exclut d'office les enfants domiciliés en proche couronne, qui seraient scolarisés dans la capitale mais qui inclut les collégiens ou lycéens parisiens qui seraient en pension en dehors de Paris.

LES SÉNIORS QUI NE TOUCHENT PAS BEAUCOUP D'ARGENT

La gratuité intégrale du titre de transport pour les Parisiens de plus de 65 ans a été mise en place le 1er juin 2018. Elle est soumise à condition de ressources : appartenir à un foyer fiscal acquittant un impôt sur les revenus inférieurs ou égaux à 2.028 euros ou à 2.430 euros (renouvellement).

Le «Pass Paris Seniors» – tel qu'il a été surnommé – est un seul forfait unique dézoné et gratuit, désormais proposé au public qui en fait la demande pour la première fois, ou en renouvellement.

LES HANDICAPÉS ADULTES ET BIENTÔT LES ENFANTS

Les personnes handicapées adultes peuvent bénéficier de cette offre de transports, sur la forme d'un seul forfait unique dézoné et gratuit. Pour y avoir droit, il faut que le demandeur habite Paris depuis au moins 3 ans (au cours de ces 5 dernières années), présenter un handicap attesté et appartenir à un foyer fiscal acquittant un impôt sur les revenus inférieurs ou égaux à 2.028 euros ou à 2.430 euros (renouvellement).

Depuis ce mardi 3 septembre, cette mesure concerne également les handicapés enfants, qui ne bénéficiaient pas de cette offre auparavant. «La gratuité pour les majeurs en situation de handicap sera étendue aux mineurs pour réparer cette injustice sociale», a ainsi fait savoir Anne Hidalgo, ce jeudi 10 janvier.

À suivre aussi

Le 13 septembre dernier, plusieurs lignes de métro avaient déjà été fermées lors d'une grève RATP.
Grève IDF : à quoi faut-il s'attendre dans les transports en commun lors de la grève RATP du 5 décembre ?
Dès le 1er novembre, le carnet de tickets sera vendu au prix de 16,90 euros, au lieu de 14,90 euros.
transports en commun IDF : le carnet de tickets de métro augmente de 2 euros ce vendredi 1er novembre
Valérie Pécresse regrette que le remboursement ne concerne que les usagers du TGV.
transports en commun IDF : Valérie Pécresse demande le remboursement des Franciliens lésés par la grève SNCF

Ailleurs sur le web

Derniers articles