Comment faire si on veut se présenter comme candidat aux élections municipales ?

Il est possible de déposer sa candidature jusqu'au début du mois de mars 2020. [AFP / Archives]

Alors que les deux tours des élections municipales sont prévus les 15 mars et 22 mars 2020, en vue d'élire les maires des 34.900 communes françaises, il n'est pas trop tard pour déposer sa candidature.

Si les dates légales de dépôt des dossiers n'ont pas encore été précisées, en général, la limite est fixée à deux semaines avant le premier tour. Elle devrait donc se située aux alentours du 1er mars 2020. Cette formalité est à effectuer dans la préfecture de son département.

Les conditions indispensables

Pour pouvoir se présenter, quelle que soit la taille de la commune, le candidat doit impérativement être âgé de 18 ans le jour du premier tour, donc au plus tard le 15 mars 2020. Il n'y a en revanche pas de limite d'âge. Il faut également avoir rempli ses obligations vis-à-vis de l'armée (service militaire ou JAPD, suivant l'âge).

Il est aussi nécessaire de justifier d'une attache avec sa commune d'élection. Deux possibilités existent : être inscrit sur les listes électorales de la commune, donc y résider. Ou bien être redevable d'une des contributions directes de la commune au 1er janvier 2020, c'est-à-dire payer des impôts locaux en étant locataire ou propriétaire sur la commune. 

Les conditions sont les mêmes pour un ressortissant d'un Etat membre de l'Union Européenne qui souhaiterait être candidat : il doit s'acquitter d'impôts locaux.

A noter toutefois que certaines professions, tels que les juges, les préfets ou encore des membres de l'administration publique, ne sont pas autorisées à exercer de tels mandats locaux.

La déclaration de candidature

Une fois ces conditions remplies, une déclaration de candidature est obligatoire pour chaque tour du scrutin. Les documents sont disponibles sur le site du ministère de l'Intérieur. Elles sont différentes selon si l'ont se déclare candidat dans une commune de moins de 1.000 habitants, ou bien responsable de liste ainsi que candidat dans une commune de plus de 1.000 habitants.

Il faut y décliner son identité, sa profession et ses coordonnées. En outre, le dossier doit contenir une attestation d'inscription sur la liste électorale de la commune ou une copie de la décision de justice approuvant l'inscription du candidat. Ces conditions s'appliquent quelle que soit la taille de la commune, en cas de candidature ou de présence sur une liste.

De plus, en cas de présentation en tant que tête d'une liste dans sa commune, il faut remettre les mêmes documents pour chaque membre de sa liste. Enfin, dans une commune dépassant les 1.000 habitants, il est indispensable de présenter le même nombre d'hommes que de femmes sur la liste, sous peine d'amende.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles