Tweet sur Greta Thunberg : accusé de misogynie, Bernard Pivot essuie un torrent de critiques

Bernard Pivot essuie un torrent de critiques depuis son tweet sur la militante écologiste Greta Thunberg. Bernard Pivot essuie un torrent de critiques depuis son tweet sur la militante écologiste Greta Thunberg. [AFP]

Bernard Pivot était la cible de nombreuses critiques, ce mercredi matin, après un tweet polémique jugé misogyne à l'égard de la jeune militante écologiste Greta Thunberg.

«Dans ma génération, les garçons recherchaient les petites Suédoises qui avaient la réputation d’être moins coincées que les petites Françaises. J’imagine notre étonnement, notre trouille, si nous avions approché une Greta Thunberg », a écrit le journaliste.

Des propos qui n'ont pas mis longtemps avant de déclencher une vague de réactions sur le célèbre site de micro-blogging.

Contacté par Libération, Bernard Pivot a réfuté toute accusation de sexisme. «Ce que je veux dire, c’est que je connais beaucoup de gens qui ne sont pas autistes, et qui n’auraient pas le cran l’audace de monter à la tribune de l’ONU, comme Greta Thunberg l’a fait (ndlr : lundi 23 septembre)», s'est-il expliqué.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles