Hérault : des arbres sous-marins vieux de plus de 7000 ans découverts

Une forêt sous-marine vieille de plusieurs milliers d'année a également été découverte dans le golfe du Mexique.[Capture d'écran Youtube]

Lorsqu'on parle de trésors immergés, il n'est pas toujours question de pièces d'or tirées d'une épave. Au large de Carnon, dans l'Hérault, un groupe de recherche a découvert des arbres sous-marins vieux de plus de 7 000 ans.

Interrogée par Midi Libre, Marie-Pierre Jézégou, responsable des biens maritimes d’Occitanie au sein du Drassm (Département des recherches archéologiques subaquatiques et sous-marines) ne cache pas son enthousiasme : «Ce genre de découverte est rarissime, nous en avons recensé une dans la Manche et une autre dans le golfe du Mexique».

Les membres du Groupe de recherche en archéologie du littoral (Grall) ont sondé les fonds marins entre Palavas et Carnon au cours du mois de septembre. À l'origine, les fouilles portaient sur une autre découverte, faite en 2018 : celle de blocs antiques des carrières des Bois de Lens de Nîmes qui seraient issus d’au moins trois naufrages de navire entre Nice et Narbonne.

Cette fois-ci, pas de colonnes ou de chapiteaux romains en vue, mais des éléments «ligneux et verticaux» qui ont intrigué les chercheurs.

Des chênes datés au Carbone 14

Deux premiers arbres avaient été découverts en septembre 2018, puis deux autres l'hiver dernier. Un peu de bois prélevé alors avait été envoyé à deux laboratoires, en Pologne et aux Etats-Unis, afin d'être daté au Carbone 14. Résultat : l'âge des chênes a été estimé à 7 500 et 7 200 ans.

Les membres de l'association qui, dans un premier temps, pensaient avoir découvert «une épave» ou «un pieu abîmé» ont réalisé qu'ils avaient affaire à une forêt millénaire qui n'a probablement pas encore révélé tous ses secrets.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles