Une marionnette de Jacques Chirac des «Guignols» volée et mise en vente sur Leboncoin

Jacques Chirac était l'une des figures les plus emblématiques de l'émission des Guignols, arrêtée en 2018. [© OLIVIER LABAN-MATTEI / AFP]

Une ancienne tête en latex de Jacques Chirac aux Guignols de l'Info s'est retrouvée pendant quelques heures sur le site Leboncoin, au lendemain de la mort de l'ancien président de la République, jeudi 26 septembre.

«Vends marionnette de Jacques Chirac aux Guignols de l'Info pour 5.000 euros.» Accompagnée de photos, l'annonce, laconique, avait de quoi surprendre. Le vendeur en question soulignait qu'il s'agissait de l'une des sept marionnettes de Chirac du show de Canal +, récupérée il y a quelques mois alors que la chaîne vidait ses stocks.

4faxf3nnjapowewmautvyc4s7e_5d998e60b3cc7.jpg

Alertée, la direction de Canal + s'est lancée à la recherche de la personne qui se cachait derrière cette annonce, désactivée dans la foulée. Sans peine : «On a récupéré la marionnette en moins de 48 heures. Pour le reste, l'enquête est en cours», confie au Parisien un cadre de l'entreprise.

Un collaborateur du groupe en cause ?

D'après les informations du quotidien, le chapardeur ne serait autre qu'un collaborateur de H2O, la société qui produit les émissions de Cyril Hanouna à la Canal Factory, à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine). C'est en effet là que sont stockées les anciennes marionnettes des Guignols. «Ça n'a pas été compliqué, il avait laissé un numéro de téléphone personnel [dans son annonce] pour le joindre», selon une autre source.

Jacques Chirac était l'une des figures les plus emblématiques de l'émission des Guignols. Certains affirment que sa marionnette aurait largement participé à son élection à la présidence en 1995. Le show, arrêté par Canal + en 2018, devrait être prochainement ressuscitée aux Etats-Unis dans une adaptation d'une chaîne Fox Entertainment, selon le site américain Deadline.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles