Stromae envisage de porter plainte contre les organisateurs de la marche anti-PMA qui ont utilisé sa chanson «Papaoutai»

Selon son attaché de presse, Stromae n'est «pas content»[JUNIOR KANNAH / AFP]

Le 6 octobre dernier, les opposants à l'ouverture de la procréation médicalement assistée (PMA) à toutes les femmes ont marché dans les rues de Paris, diffusant, entre autres, la chanson «Papaoutai» de Stromae. Ce dernier envisage désormais de porter plainte.

Quelques jours après l'adoption de la loi à l'Assemblée nationale le 27 septembre dernier, les organisateurs ont en effet joué «Bitter Sweet Symphony» (The Verve) et «Let Me Down Slowly» (Alec Benjamin).

Mais un autre titre a attiré l'attention de l'émission Quotidien. Les manifestants, qui prônent un schéma familial constitué d'un père et d'une mère, ont en effet marché sur une chanson pour le moins équivoque : «Papaoutai» de Stromae

Contacté par les équipes de Quotidien, l'attaché de presse du chanteur a déclaré que ce dernier n'était «pas content». «On est contre l'utilisation et le détournement de la chanson et de son message», a-t-il poursuivi, précisant que l'artiste envisageait désormais de porter plainte

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles