Paris : plus de 1.600 personnes évacuées de deux campements de migrants

Plus de 1.600 migrants ont été évacués jeudi matin de deux importants campements insalubres à cheval sur le nord-est de Paris et la Seine-Saint-Denis, a annoncé la Préfecture de police.

"Fin de l'opération d'évacuation du campement de La Chapelle. Au total, sur les secteurs de La Chapelle et du président Wilson (à Saint-Denis, ndlr) 1.606 personnes ont été évacuées" et mises à l'abri, a souligné la préfecture sur Twitter. Avec cette évacuation, près de la moitié des campements de migrants du nord-est de Paris ont été vidés.

Près de 600 policiers, mobilisés pour cette évacuation d'une ampleur inédite depuis plus d'un an dans la capitale et qui se déroulait dans le calme, sous la pluie, accompagnaient jeudi depuis 6h des exilés qui vivaient sous des tentes de fortune près du périphérique parisien vers des bus pour les emmener dans des gymnases ou des centres d'accueil franciliens, dans une opération conjointe de la préfecture de police de Paris et la préfecture de la région Ile-de-France.

«Ce jeudi 7 novembre, la préfecture de police et la préfecture de région vont procéder au démantèlement des campements illicites installés au niveau de la porte de la Chapelle (18e) et de l’avenue du Président Wilson à Saint-Denis (93)», avait communiqué, la veille, la préfecture de Paris et d'Ile-de-France.

Cette évacuation intervient dans un contexte de durcissement de la rhétorique sur la politique migratoire et au lendemain de l'«engagement» pris par le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner.

Il a assuré mercredi lors des annonces gouvernementales sur l'immigration que les campements du nord-est parisien allaient être évacués «d'ici la fin de l'année».

Sur les quelque 1.500 à 3.000 exilés qui vivent dans des tentes sous les pots d'échappement du périphérique et de l'autoroute A1, moins de la moitié, soit 600 à 1.200 personnes devaient être évacuées et mises à l'abri dans des centres d'accueil ou des gymnases aux quatre coins de l'Ile-de-France. L'autre partie, qui se trouve sur le camp voisin de la Porte d'Aubervilliers, doit faire l'objet d'une prochaine opération similaire.

À suivre aussi

Immigration Paris : les campements de migrants du nord-est parisien évacués ce jeudi matin
Immigration Régis Lambert, de l’Union nationale des géomètres-experts : «Les quotas ne peuvent être la seule solution»
Le Premier ministre, Edouard Philippe, annonce mercredi 6 novembre une série de 20 mesures sur l'immigration.
Politique «Nous voulons reprendre le contrôle de notre politique migratoire» : les annonces d'Edouard Philippe en détail

Ailleurs sur le web

Derniers articles