Quel est l'âge humain de son chien ? Une nouvelle méthode dévoilée

Un chien de cinq ans correspondrait à une personne de 57 ans.[©Johannes EISELE / AFP]

Non, il ne faut pas multiplier l’âge de son chien par sept pour donner son équivalent humain. C’est en tout cas ce qu’affirme une étude menée par l’Université de Californie, à San Diego (Etats-Unis).

Les chercheurs ont mis au point une nouvelle formule mathématique après avoir pris en compte les caractéristiques de vieillesse de 104 chiens, principalement des Labrador, âgés entre 1 mois et 16 ans.

Ils ont ensuite étudié leur «l’horloge épigénétique». Celle-ci permet d’évaluer l’âge biologique à partir de l’ADN, qui diffère souvent de notre âge chronologique, c'est à dire notre âge réel calculé à partir d’une date de naissance.

Après avoir répertorié tous les résultats, ils les ont comparés à ceux de 320 humains âgés entre 1 et 103 ans, puis à ceux de 133 souris. C’est ainsi que l’équipe de San Diago a établi une formule basée sur logarithme naturel du chien (ln) : age_humain = 16ln+ 31.

Cela revient à multiplier le logarithme naturel de l’âge canin par 16 et y ajouter la somme de 31. Une calculatrice est disponible en ligne pour faire le calcul automatiquement.

Pour un chien âgé de 5 ans, il suffit d’entrer le chiffre «5», puis de cliquer sur Calculate. On obtient ainsi un long chiffre, correspondant au logarithme, mais on peut s’arrêter au deuxième chiffre après la virgule, soit 1.60. Il s’suffit ensuite de multiplier le logarithme par 16, ce qui donne 25,7504, puis d’y ajouter 31, ce qui fait 56.

Un chien de cinq ans correspondrait non pas à une personne de 35 ans si on avait multiplié par sept, mais à une personne âgée de 56 ans.

capture_decran_2019-11-19_a_18.09.28_5dd4226e6d9b8.png

©Cnews

À suivre aussi

Santé Cancer du sein : la coloration des cheveux augmenterait les risques
Santé Smartphone aux toilettes : attention au risque d'hémorroïdes
Étude Les bébés pleurent différemment selon leur pays

Ailleurs sur le web

Derniers articles