Les Restos du cœur lancent ce mardi leur 35e campagne

Comme chaque hiver depuis trente-cinq ans, les Restos du cœur mobilisent les Français pour venir en aide aux plus démunis. La campagne 2019/2020 s'ouvre ce mardi 26 novembre pour les 73 000 bénévoles de l’association, qui seront, une fois de plus, en première ligne pour aider à lutter contre la faim et le froid.

«En France, 9,3 millions de personnes vivent sous le seuil de pauvreté, près de 5 millions ont recours à l’aide alimentaire», se désole Patrice Blanc, président de l’association. Pour faire face à cet afflux, toutes les aides sont nécessaires. Don financier, don de produits alimentaires et d’hygiène, mécénat, ou tout simplement don de son temps, pour participer aux collectes ou aux actions mises en place. Chaque coup de main est le bienvenu.

D’innombrables actions autres que la distribution de repas

Lors de la précédente campagne, 133,5 millions de repas ont été distribués par les Restos du cœur. Au total, ce sont 900 000 personnes qui ont été accueillies par les différents services de l’association, dont 30 000 bébés. Dans le détail, on note que les mineurs, en-dessous de 17 ans, et les 26-60 ans composent à plus de 80% la population qui fréquente les Restos. Les personnes seules sont également majoritaires (42%), comme celles au chômage (50%). Les retraités sont 15% à profiter de l’aide, les étudiants 8%.

Depuis plusieurs années, les Restos du cœur ne se limitent plus à la distribution de repas. En effet, 3 400 personnes ont pu bénéficier d’hébergements d’urgence grâce à eux lors de la précédente campagne, tandis que 5 000 sont parties en vacances avec l’aide de l’association. Plus de 100 000 sont allées au cinéma. Des ateliers d’accompagnement scolaire, de conseil à la recherche d’emploi ou des conseils budgétaires sont également donnés. Près de 5 000 personnes ont également obtenu une aide judiciaire, et l’association a même accordé 930 microcrédits. Une multiplication des actions qui viendra, cette année encore, apporter un soutien précieux aux personnes en difficulté

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles