Cannes : face à Nabilla, la riposte très sexy d'Ayem

Ayem le 20 mai à l'hôtel Eden Roc d'Antibes, lors de la soirée organisée par de Grisogono [JEAN-CHRISTOPHE MAGNENET / AFP]

Nabilla / Ayem. La rivalité entre les deux bimbos se décline cette semaine en mode paillettes sur la Croisette. Dernier fait d'armes en date : celui d'Ayem, repéré par un très prestigieux magazine de mode italien. Retour sur une feuilleton très glamour.

 

Acte I. Le 13 mai dernier, la veille de l'ouverture du festival de Cannes, Ayem Nour sort rayonnante d'une Rolls Royce pour pénétrer à l'intérieur du Grand Hyatt Cannes Martinez. Au moment de franchir la portière, sa longue robe fendue glisse et laisse apercevoir les détails de sa lingerie intime. Badauds et journalistes sont affolés par la montée soudaine de la température. 

 

Acte II. Ayem, venue sur la Croisette pour animer une émission sur MCM intitulée "L'oeil d'Ayem à Cannes" n'entend pas seulement interroger les stars, elle veut en être. Et pour cela, la révélation de Secret Story 5 n'hésite pas à employer les grands moyens. Quatre jours après son premier coup d'éclat, elle apparaît rayonnante sur le tapis rouge, vêtue d'une robe aux dentelles savamment réparties pour révéler ses formes sans les dénuder.

 

ayem-cannes_ok.jpg

Ayem, le 17 mai, sur les marches du palais (LOIC VENANCE / AFP)

 

Acte III. C'est le lendemain, dimanche, que Nabilla, relègue sa rivale dans l'ombre sans coup férir. En effet, celle que son célèbre "Allo" a immortalisée, foule à son tour les degrés de l'escalier qui mène au palais cannois, parée d'une robe Jean-Paul Gaultier aux transparences voulues. Après avoir multilplié les moues langoureuses et les selfies destinés à ses comptes Instagram et Twitter, elle laisse échapper, volontairement ou non, un sein hors de son soutien-gorge. Buzz.

 

Acte IV. Nabilla est une professionnelle et sait assurer le service après-vente. Après son apparition remarquée, elle diffuse sur son compte Instagram une photo d'elle en compagnie de... Justin Bieber, croisé lors d'une soirée au Gotha Club. De quoi faire enrager toutes celles qui rêvent de la détrôner. Mercredi, la jolie brune est l'objet d'un nouveau buzz car de nouvelles photos de sa montée des marches du dimanche révèlent qu'elle a aussi laissé contempler les courbes de son séant.

 

 

Acte V. Ayem ne pouvait pas en rester là. Pour orchestrer sa riposte, elle a été servie par les photos incroyablement sexy qui ont été prises d'elle lors d'une soirée organisée par De Grisogono dans l'ultra chic hôtel Eden Roc d'Antibes. Pour attirer les flashs, Ayem avait mis tous les atouts de son côté, n'hésitant pas à opter pour un décolleté insensé, capable de dévergonder le plus vertueux des ascètes.

 

ayem-decollete-petit.jpeg

Ayem à la soirée De Grisogono à Antibes le 20 mai (JEAN-CHRISTOPHE MAGNENET / AFP)

 

Joie pour Ayem : ces photos n'ont pas manqué d'attirer l'oeil des magazines de mode. C'est ainsi qu'elle s'est retrouvée citée parmi les plus belles femmes cannoises dans la version online et italienne de Vogue. idem sur le site de l'espagnol El Mundo. La presse irlandaise aussi, s'intéresse à Ayem, mais pour le moment, c'est plutôt l'incident du 13 mai qui a attiré sa curiosité.

 

 

 

Manifestement, cette soudaine notoriété internationale a emballé Ayem qui, sur son compte Twitter, a multilplié les retweets des messages enthousiastes de ses fans. S'agit-il d'un feu de paille ou de la promesse de nouveaux horizons pour Ayem ? Une certitude, Nabilla réfléchit sans doute au moyen d'étendre sa notoriété au-delà des frontières de l'hexagone. 

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles