Amazon dévoile son smartphone

Fire Phone, le nouveau smartphone du géant du e-commerce, Amazon. Fire Phone, le nouveau smartphone du géant du e-commerce, Amazon.[DAVID RYDER / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP]

Mercredi, le géant d’Internet Amazon a présenté son premier smartphone. Le Fire Phone va tenter de concurrencer Apple et Samsung qui dominent largement le marché international.

 

Après plusieurs semaines de rumeurs, Jeff Bezos, PDG et fondateurd'Amazon a enfin dévoilé son smartphone mercredi à Seattle.

Avec un écran de 4,7 pouces, une mémoire de 2Go et un appareil photo de 13 mégapixels, le Fire Phone devra convaincre les utilisateurs.

 

Plusieurs innovations

Contrairement à ses concurrents, l’écran du smartphone offre une vision 3D ; certaines images peuvent y apparaître à la façon d’un hologramme, grâce à des capteurs suivant le mouvement de l’oeil.

Par ailleurs, il est possible d’incliner son Fire Phone sur la gauche ou la droite afin d’avoir accès aux menus. L’inclinaison vers le haut ou vers le bas permet en outre aux textes de défiler.

Le smartphone est également doté d’une application similaire à Shazam, Firefly. Mais en plus d’être à même d’identifier des chansons, elle peut reconnaître des textes et des objets. L’utilisateur sera directement dirigé vers la plateforme commerce d’Amazon s’il souhaite se procurer l’article..

 

Fidéliser le client

Avec le Fire Phone, Amazon souhaite fidéliser ses clients, notamment en offrant un an d’abonnement gratuit à Prime, le système permettant de se faire livrer gratuitement sous 2 jours les articles, ainsi que d’avoir accès à un contenu plus large sur le site, le tout en payant 99 euros par an.

219.000 applications sont actuellement disponibles dans l’Amazon Appstore, explique Le Monde, ce qui est moindre par rapport aux programmes proposés sur les autres Android.

Le Fire Phone sera disponible aux Etats-Unis dès le 25 juillet. Il ne sera toutefois proposé que par l’opérateur AT&T. Aucune date n’a encore été établie pour la commercialisation dans le reste du monde.

Les experts sont mitigés quant au succès du Fire Phone, dans un marché occupé à 45% par Apple et Samsung, et où même le Nexus de Google peine à percer.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles