Facebook part à la chasse aux images choquantes

Des barrières numériques seront mises en place pour éviter aux mineurs de voir des images inappropriées. Des barrières numériques seront mises en place pour éviter aux mineurs de voir des images inappropriées.[© Direct Matin]

A l’image de la télévision et des jeux vidéo, Facebook compte aussi mettre en place des avertissements et même des filtres concernant les contenus partagés par ses utilisateurs.

 

Une nécessité selon le groupe de Mark Zuckerberg, qui affirme que plus d’un milliard de vidéos sont visionnées chaque jour sur sa plate-forme. Or, une partie d’entre elles, ainsi que certaines photos, peuvent être jugées inappropriées pour le jeune public (les inscriptions à Facebook sont ouvertes dès 13 ans).

 

Responsabiliser les utilisateurs

Des barrières numériques empêchant leur visionnage par des utilisateurs mineurs vont progressivement être mises en place. «On attend de nos utilisateurs qu’ils partagent de manière responsable, notamment en ciblant qui pourra voir leurs contenus», souligne un porte-parole de Facebook.

Ils pourront donc signaler des vidéos choquantes, violentes, horrifiques… Une fois averti, le réseau social sera en mesure d’y ajouter un message d’avertissement destiné aux adultes les invitant à ne pas partager ni voir ces contenus avec les plus jeunes, voire à empêcher les mineurs de les regarder.

À suivre aussi

vie-numerique Cdiscount développe sa Marketplace
Robe de mariage
Chine Il épouse un robot qu'il a lui-même conçu
vie-numerique Qwant.bzh : un moteur de recherche 100% breton

Ailleurs sur le web

Derniers articles