IRIS Viséo : la voiture de police du futur ?

Iris Viséo : la voiture de police du futur ?[Capture Youtube.]

L'IRIS Viséo est un véhicule futuriste, 100% électrique, construit en France et doté d’une cabine de pilotage susceptible d’être surélevée jusqu’à une hauteur de 3 mètres. La voiture a été testée en condition réelle par la Police municipale d’Evry.

 

Un véhicule qui permettrait aux forces de police de surveiller un rassemblement depuis une hauteur de 3 m présenterait des avantages certains pour faciliter le travail des forces de l’ordre. Si l’IRIS Viséo semble sortie d’un film de science-fiction, cette voiture électrique devrait bel et bien voir le jour après l’été en France.

 

Made in France

Cette automobile, dont la cabine de pilotage peut se surélever jusqu’à une hauteur de 3 m, est développée par la société IRIS, un concepteur/constructeur installé dans le Nord, à Ligny-en-Cambrésis.

Selon son constructeur, la Viséo permet d’assurer des missions de surveillance, que ce soit pour la police ou pour le compte de sociétés privées. Mais le véhicule peut aussi être utilisé dans le cadre d’événements marketing et dans les aéroports.

 

100% électrique et 95% recyclable

Techniquement, l’IRIS Viséo dispose de deux roues directionnelles à grand angle de braquage. Le véhicule est propulsé par un moteur électrique asynchrone de type « brushless » alimenté par des batteries de plomb amovibles et rechargeables sur une prise domestique. La voiture dispose d’une autonomie de 80 km à une vitesse maximale de 25 km/h.

Au delà d’une émission 0, l’IRIS Viséo dispose d’une autre argument environnemental très solide. Le véhicule est recyclable à 95%. Le silence du moteur rend la voiture quasiment « furtive », ce qui ne manque pas d’intéresser la police.

 

A l'essai à Evry

La police municipale d’Evry a testé en conditions réelles l’IRIS Viséo. Le 11 avril, le véhicule a participé à un travail de surveillance du carnaval.

Egalement testé pour des missions de surveillance de pavillons dans le cadre de l’opération tranquillité vacances, la Viséo permet, grâce à sa nacelle télescopique, de voir dans l’enceinte des habitations et de détecter d’éventuelles infractions.

 

Monoplace

Ce test grandeur nature a pointé néanmoins un défaut du véhicule pour une utilisation par la police, comme l’explique Philippe Poupeau, le directeur de la police municipale d’Evry, au Parisien. Le véhicule ne comprend qu’une seule place, or, « être seul en patrouille est un gros désavantage. Cela pose un problème de sécurité pour l’agent qui intervient ».

IRIS France travaille sur un modèle biplace pour corriger cette faille. Reste à savoir si les polices municipales disposeront d’un budget suffisant pour faire l’acquisition de la Viséo, dont le prix devrait osciller autour de 45.000 euros HT.

 

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles