Des Français très connectés durant leurs vacances

La majorité des Français reste connectée à Internet durant leurs vacances. La majorité des Français reste connectée à Internet durant leurs vacances.[© CC FlickR/Michael Coghlan (photo modifiée)]

Lorsqu’ils partent en congés, les Français ne débranchent pas complètement d'Internet. Les emails et la recherche d’infos sur le Web arrivent en tête, tandis que les plus jeunes restent actifs sur les réseaux sociaux, selon un nouveau sondage CSA réalisé en exclusivité pour Direct Matin.

 

Partir en vacances loin de chez soi, d’accord, mais pas question de se déconnecter. C’est la tendance qui ressort d’un sondage CSA réalisé en exclusivité pour Direct Matin. Lorsque les Français sont interrogés sur leurs activités numériques pendant leurs congés, c’est en premier lieu vers leur boîte mail qu’ils se tournent.

Seule une minorité est capable d’en décrocher, puisque 64 % disent se connecter pour écrire ou lire des courriels. Peur de rater un message important de son patron, ou simplement pour avoir des nouvelles de la famille… la dépendance aux boîtes personnelles et/ou professionnelles touche tous les âges (63 % des 18-24 ans, 64 % des 35-49 ans, 61 % des 50-64 ans), et elle est même encore plus forte pour les plus de 65 ans (68 %). Une donnée qui appuie le fait que «les plus âgés ont pris l’habitude d’utiliser leur boîte mail et maîtrisent cet outil», relève Yves-Marie Cann, directeur de l’institut CSA.

Côté CSP, ce sont les cadres qui sont accros, puisque les trois quarts (76 %) ne s’en passent pas, tandis qu’un ouvrier sur deux suit cette tendance.

Autre activité qui intéresse 56 % des Français : rechercher des informations sur les lieux où ils séjournent, afin de trouver de bonnes tables ou des expos intéressantes.

 

Des générations divisées sur les réseaux sociaux

Vient ensuite la consultation des réseaux sociaux (44 % sollicitent Facebook, Twitter et autres). Toutefois, cet intérêt demeure générationnel, puisque 73 % des 18-24 ans restent branchés sur leurs comptes, alors qu’ils n’intéressent que 32 % des 50-64 ans et seulement 28 % des 65 ans et plus. «Les moins de 35 ans en font un usage intensif, qu’ils soient en vacances ou non. C’est une génération qui apporte du contenu au Web, là où les plus âgés sont plus passifs», analyse Yves-Marie Cann.

En atteste, le partage de photos et selfies sur les réseaux sociaux, qui intéresse 26 % des sondés. Là encore, l’âge fait la différence, près d’un Français sur deux de moins de 35 ans en publie, mais seulement 10 % des plus de 65 ans le font. Du côté des CSP, 39 % des professions intermédiaires et 32 % des cadres partagent leurs clichés, contre 9 % des retraités.

Signe des temps, le magazine acheté en kiosque recule au profit des journaux numériques, qui séduisent quatre Français sur dix (43 %). Un quart (24 %) dit jouer à un jeu vidéo, un chiffre qui monte à 44 % pour les moins de 24 ans.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles