Une appli mobile pour aider les SDF à se nourrir

Un SDF (Illustration).[ALAIN JOCARD / AFP]

Komal Ahmad, une Californienne âgée de 25 ans, a développé une application qui a déjà permis de nourrir près de 600 000 sans-abris. Son utilisation est simple : les sociétés et entreprises qui ont du surplus de nourriture préviennent Feeding forward qui se chargera ensuite de la distribuer à ceux qui en ont besoin.

 

Son idée est née il y a trois ans. Alors qu'elle se balade à proximité de Berkeley, une université californienne de renommée internationale dans laquelle elle étudie, Komal Ahmad est interpellée par un SDF qui lui demande de la monnaie pour s'acheter à manger. A défaut de lui donner ce qu'il demande, elle décide plutôt de l'inviter au restaurant raconte The Independent.

L'homme lui explique alors comment, en rentrant d'une mission en Iraq, il s'est retrouvé dans une mauvaise passe. Alors que l'histoire de cet ancien soldat la bouleverse, elle décide de lancer une initiative avec l'accord du réfectoire de Berkeley : donner le surplus de nourriture aux sans-abris qui vivent près de l'Université. Une initiative qui convainc puisque l'idée sera reprise dans près de 140 universités en 3 ans, ajoute le quotidien anglais.

 

Lutter contre le gaspillage alimentaire

En 2014,  Komal Ahmad décide de passer au niveau supérieur en lançant Feeding Forward. Cette application permet à la fois d'aider les plus démunis mais également de lutter contre le gaspillage alimentaire, "un problème mondial" explique-t-elle au New York Daily News. Avant d'ajouter : " La faim est un problème – c'est terrible partout  – mais aux Etats-Unis, un des pays les plus prospères et industrialisés du monde, ça ne devrait pas exister".

L'application est très simple d'utilisation : elle permet donc aux compagnies et entreprises de donner leur surplus de nourriture, le tout en un clic. Elles n'ont qu'à signaler où elles sont localisées et des chauffeurs viennent ensuite chercher les surplus de nourriture aux lieux indiqués. Ensuite, ils distribuent la nourriture aux sans-abris qui en ont le plus besoin.

 

575 000 SDF déjà nourris

L'application, qui est aujourd'hui uniquement disponible à San Francisco, connait un véritable succès puisque 575 000 américains à la rue ont déjà bénéficié de ce service. Dès lors, l'application pourrait s'exporter dans d'autres villes américaines mais également dans d'autres pays. Comme le précise Komal Ahmad, "des milliers de gens sont désireux de voir l'application se développer ailleurs".

"Des personnes de Nairobi, de Bangalore ou encore de Hong-Kong nous ont écrit en nous demandant de développer Feeding Forward dans leur ville et pays" a raconté la jeune américaine au Daily News. Une initiative qui fait parler d'elle alors que la créatrice précise avoir été surprise par l'ampleur qu'a pris l'application. 

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles