Le FAT : le nouveau bar street art et hip hop

Le bar assure également la retransmission des grands matchs de la Champions League et de la prochaine Coupe du monde.[©FAT]

Trois amis ont réalisé un rêve en créant le FAT, un lieu de vie où cohabitent leurs influences respectives autour de la culture urbaine. Un concept global rythmé par une programmation musicale pointue, des cocktails subtils, de la street food élaborée et des animations culturelles.

On vient pour s’amuser au Beer Pong, assister à des ateliers tatouages, découvrir des rappeurs et graffeurs, tout en échangeant sur leurs performances. D’ailleurs, les trois acolytes, Willy, Kévin et Térence, ont confié les murs du bar à des artistes tels que Mush et ses strip, le peintre-graffeur et Dj Karim Le H, ou encore au parisien Choq pour ses personnages et ses lettres à l’univers singulier.

b49a6288.jpg

©FAT

Installé dans le quartier du Haut-Marais, le FAT souhaite également promouvoir la culture urbaine en organisant tous les mois une exposition différente. Une « galerie vivante » où des artistes viennent dévoiler leurs œuvres dans un cadre original et à la fois accessible pour les non-initiés.

Même principe côté musique, Térence supervise la programmation en passant du hip hop à l'éléctro pop et laisse carte blanche aux groupes qui souhaitent se produire dans leur repère. Enfin, parmi les rendez-vous de la semaine, les stand up du Joke Comedy Club mettent en avant la jeune scène comique deux lundis par mois.

img_1053.jpg

©FAT

Issu de l’école hôtelière et d’un parcours dans l’univers de la mixologie et de la restauration, le trio ne lésine pas non plus sur la carte. Avec huit cocktails créations (tarif unique de 10 €) dont le Modafoka, à base de rhum Bacardi Oakheart, liqueur de pomme, coing, passion et de citron vert, ou bien le Figalicious, au Whiskey Jameson, porto tawny, St Germain, confiture de figues menthe et citron vert, on a de quoi se ravitailler avec de savants breuvages.

19732228_1266383896816849_1461002278104939390_n.jpg

©FAT

Pour accompagner les verres, le Q.G a mis au point quelques préparations de la finger food populaire comme le hot dog pur boeuf et son pain bio brioché de la boulangerie chez Manon (6€), une part de pizza XXL comme aux Etats-Unis avec une pâte préparée maison (6€), ou encore le Yoda Salsa, un écrasé de courgettes et cream cheese, accompagné de tomate, concombre, de tortillas épicées et classiques (8€).

Le Fat Bar, 8, rue de Beauce (3e).

 

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles