Les 3 concerts à ne pas manquer ce week-end à Paris

Les concerts spectaculaires de Shaka Ponk sont une véritable déferlante d'images, de couleurs et de son. [©DR]

Ce week-end les décibels vont grimper à la capitale. Au menu, du rock déjanté, de l'électro stimulant, et du métal décapant. Le tout, parsemé de riffs aiguisés et de mélodies savoureuses. Les oreilles vont s'en souvenir.

L'électro vintage de Carpenter Brut

Groupe phare de synthwave, Carpenter Brut s’est fait une place de choix dans le milieu de l’électro français. Avec sa rythmique robotique et ses synthés violents et sanguinaires, ce rejeton des années 1980 a encore frappé fort. Accompagné de son guitariste et de son batteur, Franck Hueso sort son denier EP, intitulé Leather Teeth, aux allures de bande-originale. Une production vintage efficace, dont on retiendra les titres Beware the Beast et Sunday Lunch. Les amateurs de métal se retrouveront dans Monday Hunt.

Carpenter Brut, le samedi 24 mars, L’Olympia (9e).

Le métal épique de Machine Head

A l'affiche des plus grands événements musicaux dans le monde, Machine Head prend un nouveau virage sur la route du trash métal. Avec la sortie de la neuvième album, Catharsis, le groupe signe une production plus nuancée mais tout aussi dense. Le quatuor, emmené par le chanteur Robb Flynn, offre autant des sons incisifs comme Razorblade Smile qu’atmosphériques comme Eulogy. Aussi bien thrash, groove que heavy métal, la musique de Machine Head plaira à tous les amateurs de sensations fortes.

Machine Head, le samedi 24 mars, Le Bataclan (11e).

L'énergie électrisante de Shaka Ponk

C’est un phénomène dans le paysage musical hexagonal. Après deux ans d’attente, le groupe électro-rock français Shaka Ponk revient avec un nouvel album éclectique baptisé The Evol’. Entre ballades engagées et morceaux déjantés, le collectif fait preuve d’une énergie irrésistible en alliant à la fois métal, funk, électro, et hip hop. On retrouvera notamment le grand Gung Ho, ainsi que Wrong Side, en écho à l’actualité sombre, mais aussi Wata Man et ses sonorités punk. Autant de titres qui plongeront le public dans l’univers atypique et surprenant du groupe.

Shaka Ponk, le vendredi 23 mars, L’AccorHotels Arena (12e).

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles