3 rendez-vous pour découvrir l'opéra et le classique

L'opéra Garnier ouvrira gratuitement ses portes du 4 au 6 mai dans le cadre de l'opération Tous à l'opéra ![LUDOVIC MARIN / AFP]

«L'opéra et les concerts symphoniques, ce n'est pas pour moi». Trop pointus, trop pompeux, trop guindés ? Pour lutter contre les idées reçues, trois événements prouvent le contraire ce printemps et cet été. 

Chacun à leur façon, l'opération annuelle Tous à l'Opéra !, le spectacle réjouissant «Patrick et ses fantômes» et le rendez-vous Opéra en plein air démocratisent avec pédagogie et pertinence ce genre trop souvent boudé par le grand public. 

PPDA convoque Mozart, Beethoven, Bach et Satie pour un dialogue espiègle en musique

Voilà un spectacle qui démocratise la musique classique avec brio jusqu'au 13 mai au Casino de Paris. Dans «Patrick et ses fantômes», une création réjouissante venue de Montréal, le journaliste se glisse dans la peau d’un metteur en scène qui, le temps d’une soirée, va côtoyer Bach, Mozart, Beethoven, Satie. Des génies qui traversent les siècles pour apparaître sur scène.

ppda_ef28853.jpg

©Frank Desgagnés

Le but ? Donner accès au plus grand nombre à la musique classique, en y mêlant avec habileté le théâtre. Alors que l’orchestre de 25 musiciens présent sur le plateau joue par intermittence les grandes œuvres de leur répertoire, de l’ouverture de «Don Giovanni» de Mozart à la symphonie n° 5 de Beethoven, entrecoupés d’airs de Vivaldi, Rossini ou encore Prokofiev, ces quatre grands hommes au destin incroyable se racontent à travers une foule d’anecdotes, portées par un scénario bien ficelé qui traverse avec humour et pertinence l’histoire de la musique classique. Une belle réussite.

Pousser les portes des grandes institutions sans complexe

Du 4 au 6 mai, 25 opéras ouvriront leurs portes au grand public gratuitement autour d'une programmation pleine de surprises. Parrainé cette année par l'ex danseuse étoile et directrice de la danse de l'opéra national de Paris Aurélie Dupont,  Tous à l'opéra ! mettra en 2018 la danse à l'honneur et proposera de nombreux ateliers - maquillage, costumes, chant - et visites - en autonomie, guidées ou théâtralisées - pour découvrir les coulisses, les loges ou encore les dessous du plateau de ces institutions.

Parmi les temps forts, un cours de danse du corps de ballet sera notamment ouvert au public dès 11 h 30 le samedi 5 mai à l'opéra Garnier. Plus insolite, l'opéra de Bordeaux organisera, de son côté, un speed dating avec les danseurs du ballet quand l'opéra de Massy, proposera des scènes ouvertes et un flashmob sur son parvis et présentera également le Boléro de Ravel en jeans baskets de la compagnie de Julien Lestel.

Ouvert à tous, le jeune public aura également droit à une programmation dédiée. Un atelier «Hip hop et Portés» leur sera par exemple consacré à Bordeaux. Ils pourront également devenir costumier le temps d'un atelier à Caen et se lancer dans un jeu de piste sur les traces de Jacques Offenbach à Clermont-Ferrand. 

 

Carmen dans les plus beaux sites patrimoniaux de France 

Comme tous les ans, à partir du 15 juin, l'opération Opéra en plein air fait sortir l'art lyrique des grandes instituions et confie sa mise en scène à une personnalité. Après Julie Gayet, Arielle Dombasle, Patrick Poivre d'Arvor, Francis Huster ou encore Enki Bilal, en 2018 le cinéaste Radu Mihaileanu montera en plein air «Carmen» de Bizet. Sous la houlette du réalisateur de « Va, vis et deviens », « La source des femmes » et « Le concert », l'opéra le plus joué au monde parcourra l'Hexagone. Parrain de cette édition, le comédien Antoine Duléry se fera également, cette année, l'ambassadeur de l'œuvre et du lieu à chaque représentation. 

Carmen à l'honneur d'Opéra en Plein Air from Département des Hauts-de-Seine on Vimeo.

Il sera donné devant les façades de certains des plus beaux sites patrimoniaux à l'instar du Domaine de Sceaux (les 15 et 16 juin), du château de Vincennes (les 29 et 30 juin), de la cité de Carcassonne (le 3 juillet) et de l'Hôtel national des Invalides (du 5 au 8 septembre). 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles