Le bar Player One fait le plein de souvenirs pour les «nostalgeeks» à Paris

Sur 200 m2 le bar propose deux ambiances, entre jeux vidéo et fantasy. [© crédit photos : nicolas cailleaud/CNEWS]

C'est l'un des bars en vue sur la place parisienne en cette fin d'année. Avec son décor sur deux étages, mêlant esprit rétrogaming et culture fantasy, le Player One vient d'ouvrir ses portes à deux pas du métro Strasbourg Saint-Denis.

Avec ses tables en forme de cartouches NES, son bar illuminé par ses briques inspirées de Tetris, ses bornes d'arcade et ses vieilles consoles de jeux à disposition, ainsi que ses fresques taguées en référence à la pop culture vidéoludique, ce nouveau lieu replonge de prime abord dans une délicieuse ambiance rétro, avec la promesse tenue d'un aller simple vers les années 1980-1990. De quoi titiller la zone cérébrale liée aux petits plaisirs coupables, le temps de s'amuser à deviner le nombre incalculable de références accumulées sur place.

player_one_1.jpg

Surtout, le Player One invite également les fans de Fantasy et d'Harry Potter à se rendre dans son sous-sol pour pénétrer dans un repère à l'ambiance plus feutrée, aux murs en pierres apparentes. Où les discussions se prêtent aux confidences entre petits sorciers fraîchement sortis de Poudlard et aux récits épiques des aficionados de Donjons et Dragons et de Game of Thrones. Ici des citrouilles animées se moquent de leurs invités, là une étagère pleine à craquer de jeux de société invite à jeter les dés, tandis qu'accroché à un mur, un tableau animé sourit aux buveurs de Bière au beurre... Le charme opère comme un sortilège lancé aux clients de cette taverne.

player_one_2.jpg

Sur 200 mètres carrés, le Player One cultive donc deux ambiances distinctes, mais finalement très complémentaires. Le fruit d'un projet mûrement réfléchi par Michal Pichel, fondateur du site Internet Hitek.fr dont la communauté reste très proactive dans la culture geek et technophile.

player_one_3.jpg

«Durant plus de deux années, nous avons collectionné de nombreux goodies, parfois même très rares, pour élaborer l'ambiance du Player One. Nous avons par exemple acquis une réplique, coupée en deux, de la fameuse voiture de la famille Weasley, vue dans Harry Potter 2. Il y a également une table de jeu pour jouer à Pong en 3D, qui est une première mondiale. Nous avons aussi une Game Boy géante, ou encore une table en forme de manette NES pour s'amuser à Mario Bros. 3», souligne-t-il. Et de poursuivre : «Je voulais un lieu plein de références et surtout qui ne reste pas figé dans le temps. Il y aura donc régulièrement de nouveaux décors, objets ou jeux associés à notre lieu.»

player_one_4.jpg

Au-delà du plaisir visuel, le Player One dégaine aussi des breuvages spéciaux pour réveiller les papilles. La carte est ainsi composée de cocktails inédits, avec ou sans alcool, et de bières sur-mesure. En attestent le fameux Polynectar (Rhum, jus de maracuja, sirop de pêche) présenté dans son chaudron fumant, le sanguinolant Castlevania (vodka, crème de cassis, jus de cranberries) ou encore le glacial Marcheur Blanc (vodka, Bailey's, curaçao bleu et lait). La plupart sont d'ailleurs proposés à des prix accessibles (environ 8 euros) et valent le détour, selon ses affinités. «Nous travaillons également avec des brasseurs spécialisés pour créer des bières qu'on ne trouve pas ailleurs, comme la Lovecraft, la bière du sorcier Malaka, l'Oliphant, la Bière au beurre ou la Patronus, par exemple», relève Michal Pichel.

Player One, 224, rue Saint-Denis, Paris (2e), ouvert tous les jours (sauf lundi) de 15h à 2h.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles