Les piscines où se rafraîchir à Paris et en Ile-de-France

Le palace Shangri-La, dans le seizième arrondissement de Paris, propose un spa de luxe doté d'un bassin impressionnant.[© Hôtel Shangri-La]

Avec la canicule le besoin de fraîcheur se fait sentir. Complexes aquatiques familiaux, bassins extérieurs verdoyants, espaces spa pour privilégiés dans les hôtels de luxe… Les formules diffèrent mais donnent toutes accès à des oasis.

La plus conviviale : la Grenouillère

cg92.olivier.ravoire.jpg

[© O. Ravoire / ZCG92]

Il faut, pour venir, s’arrêter en gare de Croix-de-Berny, sur le RER B. C’est là, en plein parc de Sceaux, que se déploie sur deux hectares la piscine de la Grenouillère, un havre convivial et accessible où trônent d’immenses saules pleureurs et où s’étale une pelouse verdoyante. Un bassin de 50 m de longueur et de 2 m de profondeur voisine avec un autre de 21 m et une pataugeoire où viennent s’amuser et se rafraîchir les moins de 5 ans.

Les habitués aiment se lancer du haut des trois plongeoirs (un, trois et cinq mètres). Pour les plus craintifs, une initiation au plongeon, le dimanche, peut constituer une solution. Fréquentée par des familles et des touristes, la Grenouillère, ouvert tous les jours, de 9h à 19h, rassemble baigneurs et amoureux de la nature qui aiment lire ou pique-niquer à l’ombre d’un arbre ou allongés sur les dalles, le regard scrutant le bleu du ciel. L’atmosphère vacancière s’appuie aussi sur un stand de petites dégustations où l’on vient se restaurer et se désaltérer entre deux brasses.

Piscine de la Grenouillère, 148, avenue du Général-de-Gaulle, Antony (92).

La plus exclusive : l’hôtel Boutet

-c_karl_hab.jpg

[© K. Hab]

C’est l'adresse des M Gallery, une sélection d’hôtels-boutiques de la chaîne Sofitel, destinée à des clients érudits et fortunés (la liste contient entre autres le Molitor ou le Muse Bangkok). Pas moins de 80 chambres dont 4 suites ont trouvé refuge à l’hôtel Boutet, une ancienne manufacture de bois près de la Bastille, qui abritait aussi un temps une chocolaterie.

La piscine intérieure, uniquement accessible aux clients de l’hôtel, demeure l’une des plus intimes de la capitale. Carrelage ivoire strié de bandes bleu roi, fauteuils blancs, quelques miroirs accrochés sur les murs… L’esthétique se veut minimaliste. Un temple exclusif et apaisant.

Piscine de l’hôtel Boutet, 22-24, rue Faidherbe (11e).

La plus historique : la piscine du Chi, le spa du Shangri-La

hotel.shangri.la.jpg

[© Hôtel Shangri-La]

La simple vue de l’endroit, dont la symétrie lui donne des airs de perfection, semble suffire à détendre celui qui en profite. La piscine du Chi, le spa ultraluxe du Shangri-La, s’étend sur 15 mètres de long et 6 mètres de large. C’est dans cet hôtel parisien, dont les plus belles pièces sont classées monuments historiques, qu’aiment nager locataires et clients du spa.

Après un soin du corps ou du visage (plusieurs centaines d'euros), on peut profiter de ce bassin huppé à l’esthétique léchée, dessiné par l’architecte d’intérieur Pierre-Yves Rochon, qui a notamment décoré l’hôtel Keppler. Fond couvert de mosaïque italienne aux motifs orientaux bleu et blanc, colonnes latérales à la grecque, plafond façon ciel dégagé, longs transats bleu-vert… La pièce, ajourée par de grandes baies vitrées, donne sur une terrasse de 94 m2, donnant l’illusion d’un lieu à part, ni intérieur ni extérieur, délicat et harmonieux.

Piscine du Chi, le spa du Shangri-La, 10, avenue d’Iéna (16e).

La plus olympique : la piscine Georges-Vallerey

ge.rard.sanz.djs.mairie.de.paris.carilis_1.jpg

[© G. Sanz / DJS / Mairie de Paris / Carilis]

Elle porte le nom d’un grand nageur français, Georges Vallerey (1927-1954), à la carrière sportive fulgurante. Mais pendant un certain temps, elle fut appelée la piscine aux espions, compte tenu de sa proximité avec l’ancienne DGSE. La piscine, quant à elle, fut construite pour les JO de 1924 et est entourée de gradins pouvant accueillir 1 500 spectateurs.

Aujourd’hui ses habitués apprécient son bassin de 50 mètres qui dispose d’une toiture découvrable quand le soleil est au rendez-vous. Piscine aux normes olympiques et modulable, elle est aussi le théâtre de nombreuses activités aquatiques : aquabiking, aquagym ou encore mono palme.

Piscine Georges-Vallerey, 48, avenue Gambetta (20e).

La plus familiale : la Vague

communaute.d.agglome.ration.plaine.valle.e.ellipse.000.jpg

[© Communauté d'agglomération Plaine Vallée / Ellipse]

Située à une vingtaine de kilomètres de la capitale, Soisy-sous-Montmorency abrite La Vague, complexe aquatique tourné vers le bien-être. Les cours de fitness, saunas, hammam et bains à remous côtoient un espace aquatique vaste et accessible  à tous les âges. 

Bassin sportif avec triple plongeoir (525 m2) et bassin d’initiation (250 m2) s’étendent aux côtés d’une lagune de jeux. Les enfants viennent y tremper les pieds, se familiariser ou profiter des jets d’eau, dans 20 à 40 cm de profondeur et une température à 32 °C. L’entrée est fixée à 7€ pour les adultes, de 3 à 6€ pour les enfants, accessible de 10h à 21h (18h30 le week-end).

Centre aquatique La Vague, rue Bleury, Soisy-sous-Montmorency (95).

 

bristolokcr_balancourt.jpg

[©R_BALANCOURT]

La plus riviera: le Bristol Paris

Avec son air de Riviera, la piscine secrète  du Bristol est sans aucun doute l’une des plus prisées de Paris. Conçue par Caesar Pinnaü, architecte des hôtels Oetker Collection, elle a été dessinée comme le pont d’un voilier de luxe des années 1920 en croisière sur la Côte d’Azur.

Un plancher en bois exotique entoure le bassin et se prolonge sur la poupe du voilier figuré en trompe-l’œil. Quelques passagers en tenue d’époque s’y promènent. Au milieu du paysage, niché entre les pins, apparaît l’hôtel du Cap-Eden-Roc, une autre pièce de la Collection Oetker.

Perchée au 6e étage du prestigieux Bristol, elle offre une vue imprenable sur les toits de Paris. C’est presque au milieu des nuages que l’on y fait ses brasses. Elle donne accès à un solarium. Et lorsque le soleil se couche et que les lumières de la ville s’allument une à une, le spectacle est à couper le souffle. Ce morceau de rêve est toutefois réservé aux clients de l’hôtel. Associé à un passage au restaurant trois étoiles Epicure d’Eric Frechon, c’est une véritable parenthèse de luxe à s’offrir pour une très grande occasion.Piscine de l’hôtel Bristol Paris,

Piscine le Bristol Paris, 112, rue du Faubourg-Saint-Honoré (8e).

offokcdr.jpg

[©DR]

La plus insolite: le OFF Paris Seine

Voilà un bassin au frais, idéal pour boire un cocktail les pieds dans l’eau. Le OFF Paris Seine est un hôtel insolite, monté sur deux coques de catamarans, amarré au pied de la gare d’Austerlitz. Il dispose de 54 chambres et de quatre suites, mais c’est surtout pour son bar – ouvert à la clientèle extérieure jusqu’à minuit – que le lieu est prisé des Parisiens.

On y déguste des cocktails et des planches de fromages et charcuterie. Et on peut même faire trempette en cas de forte chaleur dans le petit bassin. Tout est jeu de lumières sur cette péniche originale, entre les reflets de la Seine, de la piscine et des grandes baies vitrées. Le soir, le bassin s’illumine ; la vue sur la Seine, le pont, les quais et les bateaux qui passent, est magnifique.

OFF Paris Seine, 20, port d’Austerlitz (13e).

 

nijokcg_de_laubier.jpg

[©G_DE_LAUBIER]

La plus design: l'hôtel Nolinski

L’eau, l’air, la terre, le feu… Ce sont les éléments qui ont inspiré le designer de la magnifique piscine de l’hôtel Nolinski, Jean-Louis Deniot. Le bassin (16 mx4) est entouré d’un sol minéral en granit et de boiseries chaudes. L’ambiance est feutrée. Sur le bord, les fauteuils et canapés Louis XIV invitent à la détente.

Au plafond, un miroir réfléchit à l’infini l’image du nageur qui glisse le long de ce paysage abstrait. Ce décor presque mystique est un voyage à part entière. Pour en profiter encore, il est possible de faire appel aux services du spa. Dans l’une des trois cabines, les soins sont assurés par La Colline.

Un massage sur mesure, relaxant ou énergisant, qui dure près d’une heure, coûte 130 euros. Mais on peut tout aussi bien succomber à une séance de réflexologie. Les soins donnent accès au bassin et à tous les autres équipements comme le sauna et le hammam. La piscine est ouverte de 7h jusqu’à 23h.

Spa Nolinski by La Colline, 16, avenue de l’Opéra (1er).

villetteokcmairie_de_paris.jpg

[Mairie de Paris]

La plus ouverte: le bassin de la villette

C’est la piscine qu’attendent avec impatience les Parisiens. Le bassin de la Villette doit rouvrir le 2 juillet pour tout l'été. Il y aura un espace pour les tout-petits de 40 cm, un petit bain (1,20 m), et enfin le grand bain (2,20 m).

Ils pourront accueillir gratuitement 300 personnes en même temps, soit une estimation de 1 000 par jour. Et pour se changer, cabines et douches sont prévues. Un gros travail d’assainissement a été entrepris. Un filtre empêche les déchets et les poissons d’entrer. Par ailleurs, neuf capteurs contrôleront quotidiennement la qualité de l’eau.

Paris Plages, à partir du 2 juillet, bassin de la Villette (19e).

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles