La pop culture attend ses fans les 5 et 6 octobre au Paris Manga & Sci-Fi Show

Les travées du festival fourmillent d'animations, de stands et de goodies. [JACQUES DEMARTHON / AFP]

Pour sa 28eme édition, le Paris Manga & Sci-Fi Show rassemble à nouveau les 5 et 6 octobre les pépites de la pop culture japonaise et américaine, à Paris Expo, Porte de Versailles. Icônes du petit écran et héros de papier sont au rendez-vous, et attendent près de 75000 visiteurs.

Jamais dans l'histoire la culture du divertissement n'a autant rassemblé. Enfants ou parents, femmes ou hommes, en famille ou entre amis, fans du Japon, de la culture américaine ou européenne, les références se mélangent, et chacun devrait pouvoir trouver chaussure à son pied durant les deux jours de ce rendez-vous devenu incontournable au fil du temps. Véritable temple de la fan attitude, on peut l'aborder comme un immense supermarché pour geek-27000 m2, aussi bien que comme le lieu idéal pour rencontrer les créateurs et acteurs emblématiques, qui seront plus d'une centaine pour cette édition.

La magie fait son show

Côté stars US, la principale attraction est la venue de Rose McGowan pendant les deux jours du salon, pour un week-end très porté sur la magie. Celle qui a brillé dans les séries Charmed-inoubliable dans la peau de Paige Mattews-et Once Upon a Time, s'est aussi offert une belle exposition au cinéma dans les films cultes Planet Terror et Boulevard de la Mort. Et la «magicienne» sera bien accompagnée pour ses séances de dédicaces, ses conférences et ses «meet and greet», puisque les inoubliables Fred et Georges Weasley d'Harry Potter, campés par les jumeaux James et Oliver Phelps, seront aussi de la partie. 

Ils pourront se rappeler les bons souvenirs de tournage en compagnie de David Bradley et son regard inquisiteur, celui-là même qui inquiétait les élèves de Poudlard, dont il faisait office de concierge dans la peau d'Argus Rusard, avant d'incarner Walder Frey dans Game of Thrones. Emile de Ravin, Keegan Connor Tracy et Giles Matthey seront eux aussi présents pour représenter en nombre la série Once Upon a Time. Comme la culture «mainstream» venue des Etats-Unis vit aussi au travers des comics, Darick Robert, illustrateur prolifique de Justice League, Wolverine, et de la désormais très tendance série The Boys, adaptée en ce moment avec succès sur Amazon, sera aussi de la partie. 

Le manga, du Japon à la france

Mais que les nippons addictes se rassurent, le Pays du soleil levant sera, comme à chaque convention, bien représenté. En invité de marque, le salon accueillera Kenji Kodoma, vétéran de la japanimation qui a officié sur Détective Conan et City Hunter. Sa collègue Miho Shimogasa sera aussi de la partie, elle qui a fait, en tant que directrice de l'animation, les belles heures de Sailor Moon, Gravitation et Ultra Maniac. Et puisque les ponts entre le Japon et la France sont de plus en plus nombreux dans le secteur du manga et de l'animation, le public pourra rencontrer l'un des symboles de cette mixité créatrice, en la personne de Masako Sakano, fidèle animatrice pendant vingt ans des studios cultes Ghibli d'Hayao Miyazaki. Et c'est en 2006 qu'elle s'installe en France, pour intégrer la fierté nationale en matière de japanimation, le studio Ankama Animations, et ses séries et films Dofus et Wakfu. 

Des bolides de légende

Outre les rencontres, débats et dédicaces, les allées regorgeront d'animations et de shows, à l'image de l'exposition de modèles de voitures cultes des petits et grand écran, comme la DeLorean de Retour vers le futur, la Ford Gran Torino de Starsky & Hutch, ou encore la Coccinelle aka Bumbble bee de Transformers.

capture_decran_2019-10-03_a_13.05.17_5d95e776be441.png

Autre rendez-vous devenu incontournable au fil du temps, la National Cosplay Cup, de retour pour une 5eme édition, l'espace gaming, l'Epic Pixel Battle, en forme de rap game, sans oublier les nombreuses expositions d'artistes-recycleurs des codes de la culture pop.

Paris Manga & Sci-Fi Show, 5 et 6 octobre 2019, Pavillon 7.2 Paris Porte de Versailles, Paris 15e. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles