Normands et Bretons plus chanceux au Loto et à l'Euro Millions en 2011

Les joueurs bretons et normands ont été plus chanceux en 2011 que les autres joueurs français, selon des données de la Française des Jeux (FDJ) portant sur les gagnants ayant empoché un chèque d'au moins un million d'euros.[AFP/Archives]

Les joueurs bretons et normands ont été plus chanceux en 2011 que les autres joueurs français, selon des données de la Française des Jeux (FDJ) portant sur les gagnants ayant empoché un chèque d'au moins un million d'euros.

L'AFP a eu accès à ces données qui révèlent que la moitié (49) des 101 départements de métropole et d'outre-mer ont connu en 2011 de un à cinq "gros gagnants" (à partir d'un million d'euros dans la terminologie de la FDJ).

Ces 82 veinards ont fait fortune aux jeux de tirage (Loto, Super Loto, Euro Millions, Keno), de pronostics sportifs (Loto Foot) ou de grattage (Millionnaire)

Avec cinq "gros gagnants" (de un million d'euros à 2,4 millions), dont deux à Dieppe, la Seine-Maritime arrive en tête. Deux départements riverains de la Seine-Maritime, l'Eure (deux gagnants) et le Calvados (deux) ne sont pas en reste.

Le Calvados abrite le détenteur - toujours inconnu - du record historique à un jeu d'argent en France avec 162 millions d'euros décrochés au tirage Euro millions du 13 septembre 2011. Un département décidément porte-bonheur puisque qu'une famille du Calvados a reçu discrètement au début de cette année un chèque de 36.556.783 euros (Euro Millions du 6 janvier).

En Bretagne, le Finistère (deux gagnants à 5 et 3 millions d'euros), les Côtes-d'Armor (un gagnant à 3 millions) et l'Ille-et-Vilaine (deux gagnants à 5 et 1,5 million) complètent la liste. Et Dame Fortune semble avoir pris ses quartiers en Bretagne avec quatre "gros gagnants", dont deux nouveaux en Ille-et-Vilaine et un dans le Finistère, depuis le début de 2012 avec des chèques de 3 à 4,3 millions d'euros.

L'Ile-de-France ne rougit pas trop de la comparaison avec ces départements normands et bretons. En 2011, Paris, les Hauts-de-Seine et le Val-d'Oise ont connu chacun quatre "gros gagnants" de un à 24 millions d'euros (record du Loto à Sarcelles le 6 juin 2011), suivis des Yvelines (deux gagnants).

Sur les bords de la Méditerranée, le Var (quatre gagnants de un à 15 millions d'euros), les Alpes-Maritimes (deux gagnants à 1,5 million chacun), l'Hérault (deux gagnants à un et deux millions) figurent dans le Gotha 2011 des gagnants.

En revanche, le centre de la France, le sud-ouest et la région toulousaine ont visiblement été oubliés par la chance en 2011.

Chaque joueur ne dispose que d'une chance sur 116.531.800 de cocher les sept bons numéros d'Euro Millions. Au Loto, la probabilité de cocher les six bons numéros est d'une chance sur 19 millions.

Et au moment où l'un des débats de la campagne pour l'élection présidentielle tourne autour de la taxation de 75% sur les revenus dépassant le million d'euros défendue par François Hollande, les 82 "gros gagnants" de 2011 peuvent dormir tranquilles: les gains sur les jeux d'argent et de hasard en France ne sont pas imposables.

À suivre aussi

Polémique France-Serbie, Euro de volley : la minute de silence en hommage à Jacques Chirac sifflée et huée par les supporters serbes
Sport Euro de volley : les Français battus en demi-finale par la Serbie
Les Français n'ont perdu aucun match depuis le début de la compétition.
Quelle heure quelle chaîne France-Serbie, Euro 2019 de volley : À quelle heure et sur quelle chaîne ?

Ailleurs sur le web

Derniers articles