Il saoule son ex-compagne… puis la dénonce aux gendarmes

L'ex-compagne avait pris le volant avec 1,80 g d'alcool dans le sang L'ex-compagne avait pris le volant avec 1,80 g d'alcool dans le sang[CC / quinndombrowski]

C’est un délit d’alcoolémie au volant peu commun sur lequel se penchaient mercredi les juges du tribunal de Coutances (Manche). Celle qui comparaissait devant eux avait été dénoncée par son ex-compagnon... celui-là même qui l’avait fait boire.

C’est le quotidien Ouest France qui rapporte cet épisode. Les faits se sont déroulés en septembre dernier. Un sexagénaire – après plus de trente ans de vie commune – avait invité son ex-compagne… pour lui présenter sa nouvelle concubine.

La soirée se déroule sans encombre, si ce n’est que l’ « ex », qui accuse un net penchant pour l’alcool, abuse de la boisson qui lui est resservie par son hôte. L’heure de se séparer arrive. Passablement embrumée la femme de 68 ans prend le volant.

A peine est-elle partie que son ancien compagnon s’empare de son téléphone, appelle la gendarmerie, et leur signale l’alcoolisation évidente de la conductrice et le défaut de certificat d’assurance. Le verdict de l’éthylomètre est sans appel : 1,80 g d’alcool par litre de sang.

Probablement indignés par cette délation, le tribunal de Coutances a décidé de repousser de six mois son jugement, le temps de laisser à la sexagénaire le temps de régler son problème d’alcool. Le cas échéant, elle pourrait éviter la sanction.

Lire aussi sur DirectMatin.fr : 

Un avocat saoul déguisé en policier

À suivre aussi

Miss France Miss France 2020 : Tout savoir sur Marine Clautour, Miss Normandie
Drame Normandie : un bébé décède après avoir été pris de vomissements
bébé Normandie : un bébé décède en s'étouffant avec un film plastique

Ailleurs sur le web

Derniers articles