Un portable passe trois mois dans un lac et fonctionne encore

Un nokia Lumia 800 / image d'illustration Un nokia Lumia 800 / image d'illustration [capture d'écran YouTube]

Un suédois a retrouvé son portable dans un lac après l’avoir perdu trois mois auparavant. Malgré sa longue baignade, l’appareil, un smartphone de la marque Nokia, est en parfait état de marche. 

 

C’est une formidable publicité gratuite pour Nokia, le constructeur finlandais de téléphones portables. Roger Nilsson, un chauffeur de taxi suédois, a retrouvé son smartphone dans un lac de son pays après l’avoir perdu plus de trois mois auparavant. L’appareil, un Lumia 800, bien qu'abîmé par l’immersion, fonctionne parfaitement.

Fait d’autant plus extraordinaire que le téléphone en question n’est ni étanche ni conçu pour résister à l’eau. Il est donc tout aussi vulnérable que n’importe quel autre smartphone présent sur le marché.

 

 

 

 

Coincé entre deux rochers

Roger Nilsson a posté son histoire sur la page Facebook de Nokia Suède en indiquant qu’il avait trouvé l'appareil coincé entre deux rochers dans le lac

"Je l'ai ramené chez moi et j'ai commencé à le nettoyer du mieux que je pouvais. Le téléphone était couvert de boue, de coquillages et de toutes sortes de résidus marins. Je l'ai laissé sécher sur un radiateur puis je l'ai branché sur un chargeur", raconte-t-il.

À sa grande surprise, Roger Nilsson a constaté que le smartphone avait survécu malgré sa baignade prolongée d’une centaine de jours. Il a précisé que les modes téléphone et appareil photo fonctionnent normalement et que la batterie dure plus de deux jours.

La plupart des smartphones dits résistants à l’eau supportent une immersion maximale de 30 minutes

 

46.000 € de factures pour des appels à l'horloge parlante

Smartphone ou réfrigérateur : lequel consomme le plus ? 

Batterie à plat ? Ce chargeur fonctionne avec de... l'urine 

 

À suivre aussi

Médecine Une femme séropositive donne un rein à un patient lui-même porteur du VIH, une première
L'Afghan Mohammad Tamim Sahibzada, maître ès miniatures et responsable des enluminures, montre un Coran en soie dans les 610 pages ont été peintes à la main, le 19 avril 2018 à la Fondation britannique Turquoise Mountain, à Kaboul [WAKIL KOHSAR / AFP]
Héritage Un Coran en soie pour préserver l'héritage culturel de l'Afghanistan
prouesse La Norvège va bâtir le premier tunnel maritime au monde

Ailleurs sur le web

Derniers articles