Vidéo : l'artiste qui s'est cloué les testicules sur la Place Rouge est libre

Piotr Pavlenski le dimanche 10 novembre sur la place Rouge à Moscou. Piotr Pavlenski le dimanche 10 novembre sur la place Rouge à Moscou.[Capture d'écran / YouTube][Capture Youtube]

Interpellé dimanche à Moscou après s’être cloué les organes génitaux sur la Place Rouge, l’artiste russe Piotr Pavlenski a été libéré lundi suite à l’intervention d’un tribunal moscovite.

 

Présenté hier à un juge, Piotr Pavlenski est finalement ressorti libre. "Le tribunal a renvoyé le dossier au commissariat de police", a expliqué la porte-parole du tribunal Tverskoï, Ekaterina Kotova, citée par l'agence Itar-Tass. "Il a été interpellé sans fondement", a renchéri l’avocat de Pavlenski. L’artiste risquait 15 jours de prison.

 

Touristes médusés

Alors que la Russie célébrait dimanche la journée annuelle de la police, Piotr Pavlenski s’était fait remarquer en apparaissant sur la Place Rouge et en se clouant les testicules devant des touristes médusés.

L’artiste de 29 ans était ainsi resté assis quelques instants les yeux fixés au sol avant d’être interpellé par des policiers.

 

"Une métaphore de l’apathie ambiante"

"En cette journée annuelle de la police (...), un artiste nu, regardant ses boules clouées au sol du Kremlin, est une métaphore de l'apathie ambiante, l'indifférence politique, et le fatalisme de la société russe contemporaine", avait expliqué Pavlenski dans un communiqué.

Le Russe n’en est pas à son premier coup d’essai du même style. En signe de soutien au groupe de punk féministe Pussy Riot, Pavlenski s’était cousu les lèvres en juillet 2012.

Il y a six mois, il s’était enveloppé nu comme un ver dans un fil de fer barbelé devant l’Assemblée législative à Saint-Petersbourg.

 

 

 

Testicule à vendre… pour 26.000 euros

Elle arrache les testicules de son fils et tente de les recoller avec de la glue 

Il se coupe les testicules et tente de perturber un mariage 

À suivre aussi

Un sénateur démocrate américain a notamment appelé à l'ouverture d'une enquête de la police sur l'appli FaceApp.
Etats-Unis FaceApp : l'application, créée par une société russe, inquiète les politiques américains
Russie Des instagrameurs se ruent vers un lac magnifique, pourtant toxique
L'usine de production est située en banlieue de Moscou.
Accident Russie : les images impressionnantes d'un énorme incendie dans une centrale thermique

Ailleurs sur le web

Derniers articles