Il n’aurait pas dû louer son appartement sur Airbnb

Ari Teman a découvert que son appartement était le rendez-vous d'une orgie. [Capture d'écran du site airbnb.com]

Un client du site Airbnb, spécialisé dans la location d’appartements entre particuliers, a eu la désagréable surprise de se faire arnaquer lors de la location de son bien vendredi dernier. Il a découvert que celui-ci était le rendez-vous d’une orgie.

 

Ari Teman ne risque pas de prêter de sitôt son logement à des inconnus.

Ce New-Yorkais a été contacté, via le site airbnb.com, jeudi dernier par un certain David qui souhaitait louer son appartement pour quelques nuits. Le client expliquait vouloir loger son frère et sa belle-sœur en vue d’un mariage dans la ‘’Big Apple’’.

Ari, qui devait partir en week-end de son côté, a accepté la demande.

 

Un client recommandé par le site

David n’a aucun antécédent et il est même catégorisé comme un client recommandable par le site de location. Ari remet donc les clefs à son interlocuteur dans un restaurant.

Il le retrouve une dernière fois dans le hall de son immeuble pour récupérer sa valise avant de quitter la ville.

C’est à cet instant qu’Ari soupçonne quelque chose dans le comportement de son nouveau locataire. Suspicieux, Ari quitte les lieux et effectue des recherches sur David grâce aux coordonnées récoltées sur airbnb.

 

Une location destinée à une orgie

Ari découvre alors le véritable but de son mystérieux locataire : organiser une véritable orgie durant le week-end. Sur les réseaux sociaux, la soirée porte plusieurs noms : Manhattan XXX Freak Fest ou BBW PANTY RAID PARTY.

Il découvre sur Twitter l’invitation explicite pour la soirée.

Capture du Trumblr d'Ari Teman

 

Ari Teman réalise un Tumblr dans lequel il rapporte les preuves attestant qu’une orgie s'est déroulé dans son appartement. Lorsqu’il revient chez à son domicile, Ari retrouve son lieu de résidence saccagé. David nie toute responsabilité et confie à la police qu’il a loué ce lieu en toute légalité.

Finalement, Ari est expulsé par son propriétaire en raison du désagrément subi par les voisins. Il doit aussi couvrir les dommages subis qui s’élèvent à 87 000$.

 

Airbnb réagit vite et bien

Le site de location s’est excusé d’avoir recommandé un mauvais client à Ari. La victime de la supercherie sera hébergée toute la semaine jusqu’à ce qu’il retrouve un logement.

Un serrurier est même venu pour changer les serrures de l'habitation où l’orgie s’est produite. Le site s’est aussi engagé à verser 20 000$ pour couvrir une partie des dommages occasionnés.

 

 

AirPNP, pour faire pipi chez l'habitant

Vidéo : ils retrouvent leur appartement inondé de canettes

80 reptiles dans un appartement de 10m²

 

À suivre aussi

Tourisme Barbie loue sa Dreamhouse sur Airbnb
La municipalité souhaite durcir la réglementation, afin d'éviter les dérives frauduleuses.
Airbnb Paris : vers un durcissement de la limitation du nombre de nuitées autorisées sur Airbnb ?
La législation européenne jugée trop laxiste par les métropoles touchées par les dérives d'Airbnb.
Logement Airbnb : 15 métropoles s'associent pour demander à l'Europe les moyens de lutter contre la plateforme

Ailleurs sur le web

Derniers articles