Le jeu mobile "Pokémon GO" fera voyager

Il sera possible d'attraper des Pokémon en réalité augmentée. Il sera possible d'attraper des Pokémon en réalité augmentée.[© Niantic Labs/Nintendo/The Pokémon Company]

Source intarrissable d'idées, la licence Pokémon fera l'objet d'un jeu en réalité augmentée en 2016. Niantic Labs, studio concepteur de "Pokémon Go", vient d'en dévoiler plus sur ce titre qui pourrait fédérer des millions de joueurs dans le monde.

Annoncé en septembre dernier, le projet de ce nouveau jeu vidéo pour smartphones Android et iOS, s'inspire du jeu mobile "Ingress" qui invite à trouver des portails virtuels cachés dans divers lieux. Un modèle qui devrait servir de base à "Pokémon Go" pour découvrir et capturer ces montres de poche. Dans une interview publiée sur le site Venture Beat, le patron de Niantic Labs, John Hanke, révèle ainsi qu'il sera possible de "trouver des Pokémon en moins de cinq minutes près de chez soi" que l'on vive dans une grande ville ou bien à la campagne.

Toutefois pour tous les collectionner, il va falloir voyager. Car certains ne seront disponibles que dans certaines zones géographiques particulières. Par exemple, les Pokémon d'eau ne pourraient être trouvés qu'à proximité de plages ou de milieux aquatiques (lacs, fleuves...). "Les pokémons les plus rares n'habiteront que quelques endroits. Mais vous pourrez faire des échanges", souligne-t-il. Des équipes pourront d'ailleurs être formées.

Des joutes dans des arènes au programme

Outre l'aspect "collectionnite aiguë" qui sera mis en avant, "Pokémon Go" invitera, comme dans le jeu vidéo originel, à élever ses compagnons pour en affronter d'autres. Pour ce faire, des arènes seront accessibles mais celles-ci seront "un peu plus rares", selon les termes de John Hanke, avec l'idée d'inviter les joueurs à se rencontrer entre eux en chair et en os.

Si le jeu mise sur la réalité augmentée pour offrir un accès simple et mobile, les développeurs n'écartent pas la possibilité de s'intéresser à la réalité virtuelle.

pokemon_go_plus_w_strap.0.jpg

Par ailleurs, un accessoire viendra compléter la panoplie des éleveurs connectés. Nintendo, qui travaille de prêt avec le studio, prévoit de commercialiser le Pokémon Go Plus. Un bracelet connecté qui se mettra à vibrer à proximité d'un Pokémon. Un bouton, placé en son centre, devra être pressé selon un rythme bien précis afin de capturer éventuellement la bête dans sa pokéball virtuelle.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles