L’aventure digitale du jeu de cartes «Magic : The Gathering»

"Magic Duels" dématérialise le célèbre jeu de cartes à collectionner. "Magic Duels" dématérialise le célèbre jeu de cartes à collectionner.[© n.cailleaud pour Direct Matin]

Véritable phénomène depuis son lancement en 1993, «Magic : l’assemblée» fédère aujourd’hui près de 20 millions d’accros à travers le monde. Un record pour ce jeu de cartes à collectionner (JCC) dont la popularité ne faiblit pas et qui s’apprécie désormais en version numérique, via divers jeux vidéo.

Dernier en date, «Magic Duels» transpose ainsi son univers heroic fantasy sur tablettes, PC et consoles. Les règles restent invariablement les mêmes et invitent deux à quatre joueurs à participer à des parties stratégiques, où créatures, guerriers, elfes et magiciens se livrent des batailles épiques durant 20 à 30 minutes. Là où cette version dématérialisée gagne en intérêt, c’est en offrant la possibilité de jouer en ligne seul face à d’autres joueurs du monde entier. Des tutoriels didactiques permettent également d’en comprendre les subtilités. Magic Duels s’affiche donc comme un excellent moyen de s’initier à cet univers très riche et de progresser rapidement.

Si ce jeu, devenu mythique au fil des ans, mise sur une version digitale qui s’enrichit de nombreuses extensions, c’est aussi parce qu’une forte concurrence s’installe actuellement sur le marché des JCC en ligne. Et «Wizards of the Coast» (déjà derrière la licence légendaire «Donjons & Dragons») entend ne pas perdre la grande bataille à laquelle les éditeurs se livrent sur ce marché en plein boom. Ce dernier est aussi porté par une génération de joueurs biberonnés aux JCC dérivés des franchises «Pokémon» et «Yu-Gi-Oh!» et qui en grandissant sont à la recherche de systèmes plus stratégiques.

A lire aussi : Bientôt une fédération française de sport électronique ?

Si peu de chiffres circulent quant aux recettes engrangées, son rival «Hearthstone» rapporterait quelque 18,5 millions d’euros par mois à Blizzard. Sans compter les petits nouveaux comme «HEX : Shards of Fate» chez Gameforge et bientôt «The Elder Scrolls Legends» chez Bethesda. Tous s’inspirent des mécaniques de «Magic», tout en réécrivant les codes d’un genre toujours aussi efficace et addictif.

Magic Duels, Wizards of the Coast, sur iOS, PC et Xbox One.
 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles