Amazon va décerner un prix littéraire à la rentrée

La liseuse Kindle d'Amazon. [Philip Newton]

Amélie Antoine et son roman “Fidèle au poste”, ou Dalila Heuse et sa romance “La pudeur des sentiments”. Deux écrivains auto-édités inconnus il y a quelques mois et qui caracolent désor­mais en tête des ventes numériques d’Amazon. Pour rendre compte du phénomène, l’enseigne lance le premier Prix Amazon de l’auto-édition.

 

Attribué en octobre prochain, en pleine rentrée littéraire, le prix sera décerné par un jury d’auteurs et de professionnels présidé par Lorànt Deutsch. "Je suis fier de soutenir ce prix qui encourage le bonheur d’écrire", explique ce dernier.

Choisi parmi les romans publiés sur la boutique Kindle entre juillet 2014 et juin 2015, le lauréat recevra 5.000 euros et disposera d’un dispositif marketing sur Amazon.fr de 15 000 euros.

En parallèle, Amazon entame la Rentrée Kindle des auteurs indés, un concours ouvert jusqu’au 27 septembre pour devenir le coup de cœur des lecteurs Amazon. Ces opérations attestent de la confiance de l’enseigne pour un phénomène plébiscité.

 

Un secteur qui a le vent en poupe

Une tendance que confirme une récente étude Odoxa. Les chiffres montrent que les Français aiment écrire. En effet, 1/3 d’entre eux a déjà pris la plume ou pensé à le faire. Et ce sont les jeunes (18-24 ans) qui s’y adonneraient avec le plus d’enthousiasme (59 %).

Interrogés sur l’auto-édition, 73 % des Hexagonaux y voient un moyen privilégié pour conquérir le lectorat. La multiplicité des plates-formes, un nombre grandissant d’auteurs, "l’auto-édition est aujourd’hui une réalité en France, et suscite un vrai intérêt auprès des Français", constate ainsi Eric Bergaglia, directeur de Kindle Direct ­Publishing (filiale auto-édition de Kindle France). De quoi alimenter cette passion française si particulière.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles