Pierre Pouchairet, lauréat du Prix du Quai des Orfèvres 2017 : «jugé sur la qualité du texte»

Pierre Pouchairet va voir son roman policier «Mortels trafics» être publié aux éditions Fayard. Pierre Pouchairet va voir son roman policier «Mortels trafics» être publié aux éditions Fayard. [© Christelle Guillaumot]

Pierre Pouchairet est l’heureux lauréat du Prix du Quai des Orfèvres 2017, qui lui a été décerné mardi au mythique siège de la police judiciaire parisienne, pour son roman policier «Mortels trafics».

C'est en présence de la marraine de l'édition 2017 Alice Taglioni, et des acteurs Jean-Paul Belmondo et Alain Delon, que l'ancien policier de 59 ans, aujourd'hui retraité, a reçu cet hommage pour lequel il a beaucoup d'estime.

Comment avez-vous eu l’idée de participer à ce prix?

J’ai fait ma carrière à la police judiciaire en France ou comme attaché de sécurité intérieure à l’étranger, notamment pendant 4 ans et demi en Afghanistan à Kaboul. J’ai eu envie de témoigner de ma vie dans ce pays où j’ai vécu des choses très intenses. Puis j’ai écrit un premier polar parce que je voulais parler de mon métier de flic. Enfin, j’en suis venu à penser au Prix du Quai des Orfèvres qui est un prix formidable.

A lire aussi : Tout savoir sur Leïla Slimani, prix Goncourt 2016 pour «Chanson douce»

Quelle est sa particularité?

C’est un prix qui laisse toutes leurs chances aux participants parce que les manuscrits sont anonymes. On est vraiment jugé sur la qualité du texte.

De quoi parle «Mortels trafics»?

Ce sont deux enquêtes croisées. La première débute avec le meurtre de deux jeunes enfants qui sont hospitalisés à l’Hôpital Necker. La brigade criminelle du 36, quai des Orfèvres est saisie et les enquêteurs relèvent des ADN qui deviennent suspects. Parallèlement un go fast, remontant d’Espagne à destination de Nice et de Paris, a provoqué un accident de la route sur lequel a été découvert le cadavre d’une jeune femme. Son ADN correspond à l’un de ceux retrouvés à Necker.

mortels_trafics_c_fayard_2.jpg

© Fayard

Quelle a été votre réaction à l’annonce du lauréat?

Ca a été une énorme joie, un immense plaisir. J’espère que ce prix donnera envie aux gens de vouloir connaître mes autres livres.

Prix du Quai des Orfèvres 2017. «Mortels trafics», de Pierre Pouchairet, éd. Fayard.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles