Le candidat anti-mariage gay est une ancienne drag queen

Le candidat a tacitement admis son passé de drag queen [CC / Jhderohjas]

L'affaire fait bien rire les électeurs de Caroline du Nord. Tout au moins les démocrates. La presse locale a en effet révélé que le candidat républicain, vigoureusement opposé au mariage gay, avait naguère gagné sa vie comme... drag queen.

 

Steve Wiles brigue un mandat de sénateur de Caroline du Nord au nom du Parti Républicain. Les élections se dérouleront en novembre. A 34 ans, cet homme jeune et ambitieux se heurte néanmoins à une polémique dont il se serait bien passé. 

En effet, lorsqu'il était âgé d'une vingtaine d'années, il a travaillé sous le pseudonyme de Mona Sinclair comme drag queen dans un cabaret nommé le Club Odyssey. Aujourd'hui fermé, ce club accueillait notamment une forte clientèle gay et lesbienne.

 

Le passé de Steve Wiles

En soi, l'information ne serait pas capitale, si ce n'est qu'aujourd'hui, Steve Wiles est opposant vigoureux au mariage gay. Une position que ses adversaires jugent contradictoires avec ses activités passées.

Ces révélatons lui ont valu les lazzi des démocrates tandis que les adversaires républicains qu'il doit affronter lors des primaires du 6 mai, riaient probablement sous cape. Sans compter les électeurs conservateurs sans doute indisposés. Après avoir dénié ces allégations, Steve Wiles a fini par assumer ce passé et s'en explique sur sa page Facebook.

 

steve-wiles.jpg

Steve Wiles (DR/Facebook)

 

"Puisque je me fais insulter des deux côtés (par la communauté "chrétienne" et par la communauté gay), laissez moi préciser mes vues", indique t-il. La candidat à la candidature républicaine explique dans ce message être profondément attaché au principe d'égalité. Mais selon lui, le fondement du mariage est religieux, et par conséquent ne saurait être soumis à une législation quelle qu'elle soit. Cet argumentaire suffira t-il à convaincre ses adversaires de tous bords ?

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles