Vidéo : il s'envole attaché à 150 ballons gonflés à l'hélium

Dan Boria a passé 24 heures derrière les barreaux pour "acte délictueux pouvant mettre en danger la vie d'autrui".[Capture Youtube / All Clean Natural]

Un jeune entrepreneur canadien a fini dimanche quelques heures derrière les barreaux. La police lui reproche d'avoir mis en danger la vie d'autrui après s'être envolé dans les airs au-dessus de Calgary grâce à un attelage fait d'une chaise de jardin et de ballons gonflés à l'hélium.

 

Il voulait se faire un coup de pub en allant flirter avec les nuages, il a fini en cellule. Dan Boria, un entrepreneur de 26 ans de la région de Calgary, au Canada, s'est mis en tête en début dimanche dernier de faire la promotion de sa société de nettoyage de façon singulière sinon terriblement dangereuse.

En effet, le jeune chef d'entreprise, sans doute inspiré du dessin-animé "Là-haut", sorti en 2009, avait attaché à une chaise de jardin sur laquelle il avait pris place pas moins de 150 ballons gonflés à l'hélium. Avec cet attelage, Dan Boria a immédiatement pris de l'altitude grâce à des vents particulièrement forts jusqu'à se retrouver dans les nuages. "C'était génial, c'est la chose la plus drôle que j'aie jamais fait" a-t-il confié par la suite.

 

Le jeune homme avait prévu une réserve d'oxygène et un GPS pour naviguer autour de la ville. Un simple parachute accroché à son dos devait lui permettre de retourner sur terre. Seulement, au-dessus-de Calgary, plusieurs témoins affirment l'avoir vu manœuvrer avec difficultés.

Alertée, la police locale a suivi le parcours du jeune homme et l'a cueilli dès son atterrissage. Atterrissage manqué, puisque le chef d'entreprise s'est blessé à la cheville. Dan Boria a passé 24 heures derrière les barreaux pour "acte délictueux pouvant mettre en danger la vie d'autrui".

 

 

Vous aimerez aussi

Histoire du jour Un sans-abri trouve une planche originale du film Bambi dans une poubelle
Jamal Khashoggi Le Canada a reçu un enregistrement audio du meurtre de Khashoggi, selon Justin Trudeau
maternité Une étude canadienne préconise d'attendre au moins douze mois entre deux grossesses

Ailleurs sur le web

Derniers articles