Chrétiens d’Irak : les évêques de France appellent à la mobilisation

Rassemblement de soutien aux chrétiens d'Orient sur le parvis de la cathédrale de Paris, le 27 juillet 2014 Rassemblement de soutien aux chrétiens d'Orient sur le parvis de la cathédrale de Paris, le 27 juillet 2014[Pierre Andrieu / AFP/Archives]

A la suite de la prise de contrôle de Qaraqosh, ville chrétienne située au nord de l’Irak, les évêques de France ainsi que le pape appellent à la mobilisation. 100.000 personnes ont fui la ville pour rejoindre le Kurdistan.

 

Le président de la Conférence des évêques de France a appelé la communauté internationale à agir pour protéger les chrétiens d’Irak, évoquant une situation "dramatique" qui "s'aggrave d'heure en heure".

Dans un communiqué, Mgr Georges Pontier explique que la “délégation de l’Eglise catholique en France vient de mesurer à quel point la population irakienne, dans ses diverses composantes, crie au secours”.

Ce jeudi, la ville chrétienne de Qaraqosh (nord) est tombée sous les mains des jihadistes de l’Etat islamique. 100.000 personnes ont pris la fuite vers le Kurdistan. Parmi elles, des personnes qui avaient fui Mossoul lorsque la ville a été prise d’assaut par les islamistes.

Selon Mgr Joseph Thomas, archevêque chaldéen de Kirkouk et Souleimaniyeh, les jihadistes ont enlevé les croix des églises et brûlé des manuscrits.

 

Appel à la communauté internationale

C’est au niveau des Nations Unies que doit au plus vite s’organiser la plus ferme et la plus rapide des réactions, avant qu’il ne soit trop tard”, souligne Mgr Pontier.

Dans un appel lu par son porte-parole, le père Federico Lombardi, le pape “s’associe aux appels urgents des évêques”. Il demande à la communauté internationale de “protéger” et d’”assurer les aides nécessaires” aux populations en fuite.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles