Japon : 27 morts dans des glissements de terrain

Glissement de terrain le 20 août 2014 à Hiroshima [JIJI PRESS / Jiji press/AFP]

Au moins 27 personnes sont mortes dans des glissements de terrain mercredi à Hiroshima et 10 sont portées disparues dans cette ville du sud-ouest du Japon noyée sous de violentes précipitations.

 

Les services de secours indiquaient ne pas encore avoir pris la pleine mesure de cette catastrophe survenue en pleine nuit, à la suite de pluies exceptionnelles et de très larges coulées de boue.

"Ce sont des pluies inédites et un désastre de grande ampleur. Il existe en plus d'autres risques de précipitations", a déclaré devant la presse le Premier ministre Shinzo Abe, qui a interrompu spécialement ses vacances. "J'ai donné l'ordre de renforcer les secours, et pour cela plusieurs centaines de soldats seront envoyés" sur le terrain, a-t-il ajouté.

Des sauveteurs au milieu d'habitations détruites lors d'un glissement de terrain le 20 août 2014 à Hiroshima [JIJI PRESS / Jiji press/AFP]
Photo
ci-dessus
Des sauveteurs au milieu d'habitations détruites lors d'un glissement de terrain le 20 août 2014 à Hiroshima

Ces affaissements soudains ont surpris la population en pleine nuit.

Une femme de 77 ans, un garçon de deux ans et son frère de 11 ans figurent parmi les victimes, d'après la NHK qui a stoppé ses programmes habituels pour donner la priorité à cette catastrophe. Un sauveteur aurait également trouvé la mort.

Les dégâts s'étendent sur une vingtaine de kilomètres, traversant plusieurs quartiers de Hiroshima.

Les pompiers et des habitants s'activaient en début de matinée pour déblayer et vérifier la présence de personnes au pied de pentes couvertes d'arbres, dont la terre engorgée a dévalé et tout ravagé sur son passage.

 

Vous aimerez aussi

Deux ninjas font une démonstration de leur art de combat, lors du festival annuel des ninjas à Iga, en 2007.
Insolite La ville japonaise Iga en pénurie de ninjas
Le Premier ministre japonais Shinzo Abe (C), le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker (G) et le président du Conseil européen Donald Tusk (D) tout sourires après la signature d'un accord de libre-échange, à Tokyo le 17 juillet 2018 [Koji Sasahara / POOL/AFP]
Diplomatie Dans un «message» à Trump, UE et Japon signent un vaste accord commercial
Fête nationale Défilé du 14 juillet : qui sont les pays invités et pourquoi ?

Ailleurs sur le web

Derniers articles