Irak: l'armée brise le siège jihadiste d'Amerli

Des combattants chiites enrôlés pour combattre l'Etat islamique à Jurf al-Sakhr, au sud de Bagdad, le 18 août 2014 [Ali al-Saadi / AFP/Archives] Des combattants chiites enrôlés pour combattre l'Etat islamique à Jurf al-Sakhr, au sud de Bagdad, le 18 août 2014 [Ali al-Saadi / AFP/Archives]

Les forces irakiennes ont brisé dimanche le siège d'Amerli et sont entrés dans la ville chiite turcomane où des milliers d'habitants étaient encerclés depuis plus de deux mois par des jihadistes, a annoncé un responsable.

"Nos forces sont entrées dans Amerli et ont brisé le siège" imposé depuis le 18 juin par l'Etat islamique (EI), a déclaré à l'AFP le général Qassem Atta, porte-parole des services de sécurité.

À suivre aussi

L'église Notre-Dame-de-l'Heure a été détruite par Daesh en 2016
Moyen-orient Noura El Kaabi, ministre de la Culture émiratie : «Rendre à Mossoul son esprit est une responsabilité globale»
De gauche à droite, des manifestations et rassemblements au Liban, en Irak et en Iran
Crise Irak, Liban, Iran... quand les populations du Moyen-Orient se soulèvent
Manifestation contre le pouvoir, à Bagdad le 7 novembre 2019 [AHMAD AL-RUBAYE / AFP]
Irak Les forces irakiennes reprennent trois ponts de Bagdad aux manifestants

Ailleurs sur le web

Derniers articles