Irak: l'armée brise le siège jihadiste d'Amerli

Des combattants chiites enrôlés pour combattre l'Etat islamique à Jurf al-Sakhr, au sud de Bagdad, le 18 août 2014 [Ali al-Saadi / AFP/Archives] Des combattants chiites enrôlés pour combattre l'Etat islamique à Jurf al-Sakhr, au sud de Bagdad, le 18 août 2014 [Ali al-Saadi / AFP/Archives]

Les forces irakiennes ont brisé dimanche le siège d'Amerli et sont entrés dans la ville chiite turcomane où des milliers d'habitants étaient encerclés depuis plus de deux mois par des jihadistes, a annoncé un responsable.

"Nos forces sont entrées dans Amerli et ont brisé le siège" imposé depuis le 18 juin par l'Etat islamique (EI), a déclaré à l'AFP le général Qassem Atta, porte-parole des services de sécurité.

Vous aimerez aussi

Des membres de la minorité yazidie en Irak cherchent des preuves pouvant leur permettre de retrouver des proches disparus ou tués par le groupe Etat islamique (EI), dans un charnier près du village de Sinuni, dans la région de Sinjar (nord-ouest), le 3 février 2015 [Safin HAMED / AFP/Archives]
Conflit Daesh a laissé derrière lui plus de 200 charniers en Irak, selon l'ONU
Culture Irak : religion et poésie en harmonie
Prix Nobel Prix Nobel de la Paix : quand Nadia Murad racontait son calvaire d'esclave sexuelle de Daesh

Ailleurs sur le web

Derniers articles