Irak: l'armée brise le siège jihadiste d'Amerli

Des combattants chiites enrôlés pour combattre l'Etat islamique à Jurf al-Sakhr, au sud de Bagdad, le 18 août 2014 [Ali al-Saadi / AFP/Archives] Des combattants chiites enrôlés pour combattre l'Etat islamique à Jurf al-Sakhr, au sud de Bagdad, le 18 août 2014 [Ali al-Saadi / AFP/Archives]

Les forces irakiennes ont brisé dimanche le siège d'Amerli et sont entrés dans la ville chiite turcomane où des milliers d'habitants étaient encerclés depuis plus de deux mois par des jihadistes, a annoncé un responsable.

"Nos forces sont entrées dans Amerli et ont brisé le siège" imposé depuis le 18 juin par l'Etat islamique (EI), a déclaré à l'AFP le général Qassem Atta, porte-parole des services de sécurité.

Vous aimerez aussi

Les légionnaires français, troupes d'élite de nos armées
Forces françaises Le quotidien des légionnaires en Irak
Des jeunes irakiens manifestent devant l'entrée d'un champ pétrolier gardé par des soldats, le 14 juillet 2018 à Al-Qournah, dans la province de Bassora (sud) [Haidar MOHAMMED ALI / AFP]
Moyen-orient Deux morts en Irak dans un mouvement de grogne sociale qui s'étend
Des protestataires brûlent des pneus lors d'une manifestation à Bassora dans le sud de l'Irak, contre le chômage,le 12 juillet 2018  [Haidar MOHAMMED ALI / AFP]
contestation Les manifestations s'étendent dans le sud de l'Irak

Ailleurs sur le web

Derniers articles