Luka Magnotta va devoir s'expliquer

Luka Magnotta. Luka Magnotta.[MONTREAL POLICE DEPARTMENT / AFP]

Luka Magnotta arrive devant la justice canadienne lundi pour le procès de l'horreur.

Le "dépeceur de Montréal" va devoir répondre de ses actes. Luka Rocco Magnotta, de son vrai nom Éric Clinton Newman, fait aujourd’hui face à la justice canadienne pour tenter d’expliquer l’inexplicable : l’ancien acteur pornographique est accusé d’avoir, en mai 2012, tué au pic à glace puis découpé son petit ami, un étudiant chinois. 

Un crime sans nom que l’intéressé aurait filmé et diffusé sur la Toile avant d’envoyer plusieurs membres de sa victime aux autorités du pays.

S’en était suivie une cavale internationale, avec le départ de Luka Magnotta pour Paris puis pour Berlin, où le fugitif avait finalement été repéré et interpellé par la police allemande. Le tueur présumé, qui a plaidé non coupable pour l’ensemble des faits qui lui sont reprochés, encourt la prison à vie.

 

Douze citoyens face à l’accusé

Le procès de Luka Magnotta, âgé aujourd’hui de 32 ans, est l’un des plus retentissants qu’ai jamais connu le Canada. Prévu pour durer de six à huit semaines, il s’appuiera sur l’avis des douze jurés - six hommes et six femmes - choisis par la justice pour résoudre cette affaire hors-norme.

Des jurés dont la sélection a été des plus difficiles puisqu’en plus de devoir être bilingues (les débats se feront en anglais et en français), ces citoyens devaient être parfaitement impartiaux par rapport à l’accusé. 

Une condition particulièrement compliquée à remplir compte tenu de la couverture médiatique de l’affaire voici deux ans. Deux jurés remplaçants sont d’ailleurs prévus en cas de désistements. 

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles