Il change de sexe puis… se ravise

Le drapeau arc-en-ciel, symbole de la communauté LGBT[Charlie Nguyen / CC]

Homme ou femme, il a fait son choix. Sept ans après être passée sous le bistouri pour changer de sexe et s’offrir une poitrine opulente, l’Anglaise Chelsea Attonley, née Matthew, souhaite finalement redevenir un homme.

 

«C’est épuisant de se maquiller et de porter des talons tout le temps, de constamment penser à marcher et à parler comme une fille», explique-t-elle. Depuis sa plus tendre enfance, cet habitant de Chesterfield (Nord) s’est posé des questions sur sa personnalité.

 

Miss Malibu

Après être devenu drag queen, sous le nom de Miss Malibu, il a sauté le pas du changement de sexe en 2007. Une opération de près de 15 000 euros, entièrement prise en charge par la sécurité sociale britannique.

Pour ce retour en arrière, qui consisterait notamment à lui redonner des attributs masculins, Chelsea, sans emploi, compte à nouveau sur l’Etat.

«Trop bouleversée par ce qu’elle traverse», elle estime ne pas pouvoir travailler et espère qu’on lui accordera les 21 000 euros nécessaires pour redevenir Matthew. Pas sûr que les contribuables britanniques soient du même avis.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles