La bataille contre Ebola en passe d'être "perdue"

Le virus Ebola a tué 4.555 personnes depuis le début de l'épidémie. [AFP]

Le président de la Banque mondiale, Jim Yong Kim, a souligné vendredi 17 octobre que le monde était en train de "perdre la bataille" face au virus Ebola, déplorant le manque de solidarité internationale.

 

L'ONU et la Banque mondiale s'alarment du manque de solidarité internationale envers les pays africains touchés par Ebola, qui a tué 4.555 personnes, et appellent à convertir en actes les promesses internationales d'aide financière et humaine.

"Nous sommes en train de perdre la bataille" face au virus, s'est lamenté le président de la Banque mondiale, Jim Yong Kim, lors d'une conférence de presse à Paris. "Certains pays ne se préoccupent que de leurs propres frontières", ce qui est "très inquiétant" selon Jim Yong Kim, pour qui "nous n'avons toujours pas pris conscience de la solidarité nécessaire" au niveau international. 

L'épidémie de fièvre hémorragique a fait 4.555 morts sur 9.216 cas enregistrés, selon le dernier bilan de l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Si sept pays (Liberia, Sierra Leone, Guinée, Nigeria, Sénégal, Espagne et Etats-Unis) ont été touchés, l'Afrique de l'Ouest reste de très loin la région la plus affectée.

Seule lueur : l'OMS a annoncé que le Sénégal, qui avait déclaré un cas, désormais guéri, ne pouvait plus être considéré comme un pays touché par Ebola. La même annonce devrait suivre lundi pour le Nigeria, qui a enregistré 20 cas, dont 8 décès.

 

L'aide financière se fait attendre

Mais l'aide se fait attendre. Les Nations unies ont reçu jusqu'à présent 377 millions de dollars sur les 988 millions demandés, soit 38%, a déclaré vendredi un porte-parole de l'OCHA (Bureau des Affaires humanitaires de l'ONU) à Genève. "Il faut y ajouter 217 millions de dollars promis, mais qui ne sont pas encore arrivés sur les comptes bancaires", a-t-il précisé.

Et le fonds spécial de l'ONU mis en place pour parer aux urgences, le "Trust Fund", ne dispose que de 100.000 dollars sur les 20 millions initialement requis.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles