Le "trésor nazi" a trouvé preneur

[ / Wildbild/AFP/Archives]

L’incroyable collection d’œuvres d’art découverte en 2012 chez un particulier, Cornelius Gurlitt, à Munich a trouvé un point de chute.

 

Le musée des Beaux-Arts de Berne (Suisse) a annoncé lundi qu’il acceptait l’héritage du collectionneur. Une issue jusqu’alors incertaine, la collection comprenant des œuvres spoliées aux juifs par les nazis.

Le Congrès juif mondial avait prévenu le musée qu’il s’exposerait à une «avalanche» de procès s’il se contentait d’accepter le «trésor». Mais l’institution a promis de coopérer avec les autorités pour restituer les œuvres volées à leurs propriétaires. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles